Forum Opéra

Le Festival de Salzbourg annonce son programme pour l’été 2021

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Brève
11 décembre 2020
Le Festival de Salzbourg annonce son programme pour l’été 2021

Infos sur l’œuvre

Détails

Le Festival de Salzbourg a annoncé le programme de son édition d’été. Le cru 2021 se tiendra du 17 juillet au 31 août. Au chapitre de l’art vocal, on notera une nouvelle production de Don Giovanni, mis en scène par Romeo Castellucci et dirigée par Teodor Currentzis, dans laquelle on remarque la présence de Michael Spyres en Don Ottavio. Donnée en 2020, Elektra sera reprise dans une distribution un peu renouvelée : Ausrine Stundyte sera toujours Elektra, Tanja Ariane Baumgartner reprendra Klytämnestra et Michael Laurenz, Aegisth. En revanche, Asmik Grigorian dont la Chrysothemis avait fait l’unanimité cèdera la place à Vida Miknevičiūtė, et de même pour l’Orest de Derek Welton, qui sera incarné par Christopher Maltman, baryton que l’on attendait pas nécessairement dans cet emploi. Créé au Festival de Pentecôte, Il trionfo del Tempo e del Disinganno, mise en scène de Robert Carsen, sera repris dans la même distribution  sous la direction de Gianluca Capuano, avec Cecilia Bartoli, Mélissa Petit, Lawrence Zazzo et Charles Workman. Reprise également du Così fan tutte, dans sa version expurgée anti-COVID conçue par Christoph Loy pour l’édition de 2020 et avec, là encore, la même distribution : Elsa Dreisig, Marianne Crebassa, Andrè Schuen, Bogdan Volkov, Lea Desandre et Johannes Martin Kränzle seront dirigés par Joana Mallwitz. Dans une production de Michael Sturminger reprise du Festival de Pâques, Tosca affichera Anna Netrebko, Yusif Eyvazov et Ludovic Tézier sous la direction de Marco Armiliato. Le rare Intolleranza 1960 de Luigi Nono aura droit à une nouvelle production (mais il n’est pas indiqué s’il s’agit de la version originale en italien ou de la traduction allemande). La Damnation de Faust sera donnée en concert avec Elīna Garanča, Charles Castronovo et Ildar Abdrazakov sous la baguette d’Alain Altinoglu. Décidemment, une année exceptionnelle pour les artistes français. En concert également, Neither, seul opéra de Morton Feldman, créé en 1977. Notons également une appétissante Missa Solemnis, dirigée par Riccardo Muti avec Rosa Feola (récente révélation), Alisa Kolosova, Dmitry Korchak, Ildar Abdrazakov, et la Philharmonie de Vienne. Citons rapidement également le War Requiem, le retour des Tallis Scholars, et de nombreux concerts à caractère spirituel. Sonya Yoncheva chantera des airs d’opéras italiens, Joyce DiDonato un programme baroque, et Juan Diego Flórez défendra des compositeurs italiens, français et péruviens. Asmik Grigorian, Benjamin Bernheim, Gerald Finley et  Mathias Goerne serviront lied. Enfin, pour les curieux, notons, au sein d’un concert Richard Strauss, les Six Monologues de Jedermann, de Franck Martin, par Matthias Goerne. Au total, concerts compris, 168 représentations (dont 31 d’opéra) en 46 jours, mais aussi 5 projets participatifs rassemblant près d’un millier d’enfants et d’adolescents.

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>
© Salzburger Festspiele

Infos sur l’œuvre

Détails

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Enfin de quoi se réjouir des JO !
CDSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

[themoneytizer id="121707-28"]