Les mémoires de Katia Ricciarelli, deuxième round

Par Laurent Bury | mar 25 Août 2015 | Imprimer

« D’une femme à l’autre. Nous connaissons tous des hauts et des bas. Des triomphes et des déceptions. Les bouquets et les huées. Dans la vraie vie, comme sur scène, la douleur m’a fait pleurer et l’amour m’a rendue heureuse, j’ai senti sur ma peau l’humiliation de la pauvreté et la dignité de la fatigue. La vie, au fond, est le plus beau théâtre que Dieu et le destin puissent nous offrir ». Tel est le résumé censé allécher le lecteur, qui figure en quatrième de couverture de la nouvelle autobiographie de Katia Ricciarelli, sortie en février aux éditions Piemme. D’une femme à l’autre, ma vie d’opéra retrace à travers dix héroïnes opératiques près de soixante-dix années d’une existence largement consacrée à l’art lyrique, bien que la soprano se soit depuis longtemps retirée des scènes. Voilà qui dément le titre de sa première autobiographie, parue en 2008, Altro di me non le saprei narrare : contrairement à Mimì, Katia avait manifestement encore bien d’autres choses à narrer à son sujet…

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.