Les sopranos face au confinement - Episode 2

Par Maxime Pierre | mer 25 Mars 2020 | Imprimer

Alors que le monde est chamboulé par ce virus hargneux, la vie continue pour les artistes. Nous avons recueilli quelques mots de certaines des grandes sopranos de notre temps que nous vous livrerons au fur et à mesure.


 

Valentina Nafornita : « Je suis chez moi à Vienne où j’étudie et m'entrainais il y a encore quelques jours pour le rôle de Susanna. J'espérais vraiment pouvoir chanter dans les Nozze di Figaro au Wiener Staatsoper à partir du 3 avril mais l'intégralité des représentations a été annulée.  Il s'agissait de mon dernier rôle à Vienne cette saison, dans cette grande maison d'opéra que j'affectionne tout particulièrement. Je dois seulement y revenir pour un concert de gala en juin prochain. Avant le confinement, nous répétions pour Tre Sestri de Peter Eötvös mais malheureusement toutes les représentations ont également été suspendues, juste après la générale. Maintenant, j'espère que l'Elisir d'amore à Lausane va être maintenu ... Je vous avoue qu'avec ces annulations en cascade, il est très difficile de garder un semblant de motivation, de chanter tous les jours sans savoir où l'on va. C’est très dur et triste de travailler pendant des semaines pour que finalement tout soit balayé avec l’urgence liée au coronavirus. Cependant je comprends tout à fait les mesures qui ont été prise et je fais le maximum en tant qu’individu pour suivre les instructions du gouvernement. C’est effrayant de se dire qu’en si peu de temps tout peut changer et il faut faire attention. Finalement ce qu’on nous demande est très simple : rester chez soi, profiter du temps libre et ne pas paniquer. Je promène mon chien, je lis, je chauffe ma voix, je publie sur les réseaux sociaux. Il faut essayer de rester optimiste et positif en attendant de meilleurs jours. Il fait très beau à Vienne ces jours-ci, les oiseaux chantent, le soleil brille et on ne suspecte pas tout ce qui se passe dans le monde en ce moment ! Je souhaite beaucoup de courage à tous mes collègues et nous devons nous soutenir les uns les autres pour surmonter cette épreuve. J’attends avec tellement d’impatience de pouvoir remonter sur scène … »

Nino Machaidze : « Je suis confinée chez moi à Milan avec mon mari et mon fils et on passe de très bons moments parce que, même en restant enfermés chez nous, on joue, on chante, on lit, et étudie et on profite simplement de l'occasion d’être tous les trois. J’aurais dû être à Liège pour chanter le rôle d’Amina dans la Sonnambula. Nous étions prêts avec mes collègues à monter sur scène mais malheureusement, la veille de la première, toutes les représentations ont été annulées. J’étais triste évidemment mais la santé passe avant tout. Je suis convaincue que la seule façon de combattre ce virus est de rester chez soi et nous en sortirons vainqueurs, bientôt je l’espère. Ainsi les maisons d’opéra rouvriront leurs portes et nous pourrons reprendre notre vie artistique et être épanouis à nouveau ! » 

 

 

 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager

Auteur