Lianna Haroutounian, la Tosca qu'il aurait fallu à Paris ?

Par Christophe Rizoud | mer 29 Octobre 2014 | Imprimer

Trois Tosca se succèdent cet automne sur la scène de l'Opéra de Paris sans que les deux premières aient réussi à tirer de l'ordinaire une production plombée par une mise en scène sans envergure et par la direction asphyxiante de Daniel Oren (voir les comptes rendus de Yannick Boussaert et de Christian Peter). Pendant ce temps, San Francisco découvre, subjugué, dans le même ouvrage, Lianna Haroutounian. Tosca est une prise de rôle pour cette soprano d’origine arménienne injustement négligée par Paris. Le San Francisco Gate n'hésite pas à qualifier ses débuts de « phénoménal » expliquant qu'il aurait été possible d'admirer toute la nuit « la beauté, la puissance et la précision » qu’elle instille à chaque mesure de la partition. « Plus qu’un simple étalage de prouesses vocales », l’article apprécie aussi « le portrait dramatique d’une femme pour qui l’art est essentiel ». Mêmes échos du côté de San Francisco Classical Voice qui souligne « l’intensité intérieure du "Vissi d’arte" » ou de Opera Warhorses qui parle d’une « Tosca de premier rang ». Comment à la lecture de ces éloges, se remémorant ses propres impressions parisiennes, ne pas être un peu jaloux ? 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.