Liebesverbot à Bayreuth

Par Laurent Bury | mar 05 Novembre 2019 | Imprimer

Non, ne vous y trompez pas : ce n'est pas de sitôt que l'un des premiers essais lyriques de Wagner aura le droit d'être représenté à Bayreuth. Sous le titre La Défense d'aimer, le roman que Domitille Marbeau Funck-Brentano fait paraître aux éditions L'Harmattan (qui a aussi sa collection de fiction, on ne le sait pas toujours) retrace l'éphémère idylle de l'auteure avec un séduisant individu qu'elle s'amuse à surnommer Fasolt, idylle qui se noue entre les différents soirs d'un cycle du Ring donné sur la verte colline en 1978. Après avoir obtenu des places pour la fameuse Tétralogie du centenaire (il est ici et là question de la production signée Patrice Chéreau, et notamment du « jeu d'une folle sensualité » qu'il exige des chanteurs), la narratrice se rend à Bayreuth où elle succombe vite au charme d'un individu volage, s'embarquant dans une passion forcément sans lendemain. Peut-être plus que par ses liens finalement assez ténus avec le spectacle wagnérien, le livre pourra intriguer lecteur par son côté roman à clef : l'auteure est accompagnée en Allemagne par un chef d'orchestre prénommé Jean-Claude, et le mystérieux Fasolt étant un romancier français qui, sous son nom de plume, s'était notamment penché sur le cas de Floria Tosca. Si l'on ajoute que ce court récit est dédié « à la mémoire de Jean-Pierre A. », on comprendra à quel jeu il permet de s'amuser.

Domitille Mabeau Funck-Brentano, La Défense d'aimer, préface de Jean-Claude Casadesus. L'Harmattan, juin 2019, 15,50 euros. ISBN : 978-2-343-17461-7

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.