Lille 2017-18, le changement dans la continuité

Par Christophe Rizoud | mer 17 Mai 2017 | Imprimer

Annoncée en plusieurs temps, la saison lyrique 2017-18 de Lille se coule dans le même moule que les précédentes en un savant mélange de répertoires – baroque, contemporain, romantique – et d'événements originaux destinés à attirer un public toujours plus large. La partie baroque, représentée traditionnellement par Emmanuelle Haim, sera cependant un peu moins baroque que d'habitude puisque c'est Mozart et Cosi fan tutte qui occuperont fin septembre la directrice du Concert d'Astrée. Le Nain de Zemlinsky et La Princesse légère de Violeta Cruz cocheront respectivement la case 20 et 21e siècle tandis qu'une Traviata revue et corrigée par Benjamin Lazar ainsi que huit représentations de Nabucco, dont une retransmise live sur grand écran, formeront le versant populaire de la programmation. Enfin, Le Roi Carotte d'Offenbach importé de Lyon apportera à cette saison exigeante son indispensable touche de légèreté. Plus d'informations sur le site de l'Opéra de Lille.


 


Partager