Forum Opéra

L’Opéra national du Rhin contraint de réduire la voilure

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Brève
18 janvier 2023

Infos sur l’œuvre

Détails

L’effet conjugué de l’inflation et des baisses de dotation de certains de ses partenaires publics – « confrontés aux mêmes difficultés », précise diplomatiquement le communiqué – contraint l’Opéra national du Rhin à revoir la programmation du Conte du Tsar Saltane à Mulhouse. La représentation du 28 mai est transformée en version de concert ; celle du 26 mai carrément annulée. Les représentations à Strasbourg sont maintenues (les 5, 9, 11 et 13 mai à 20h, le 7 mai à 15h). Le reste de la saison devrait resté inchangé (voir communiqué ci-après).

L’Opéra national du Rhin doit se résoudre à modifier la programmation du Conte du Tsar Saltane de Rimski-Korsakov à la Filature, Scène nationale de Mulhouse, de la façon suivante :

 

– La représentation du 26 mai 2023 à 20h est annulée

– Celle du 28 mai 2023 à 17h est transformée en une version de concert.

Depuis plusieurs mois, l’Opéra national du Rhin fait face à des augmentations importantes et non-prévisibles de ses charges (hausse des salaires de la fonction publique territoriale, hausse du prix des matières premières et de l’énergie) ainsi qu’à des baisses de dotation de certains de ses partenaires publics confrontés aux mêmes difficultés. Dans ces conditions, nous ne parvenons plus à mener à bien toutes nos missions et devons redimensionner la programmation 2023 qui a été bâtie depuis trois ans. C’est la raison pour laquelle nous sommes contraints de renoncer à présenter la mise en scène de Dmitri Tcherniakov à Mulhouse.

Aux spectateurs déjà munis de billets pour l’une de ces deux dates, des solutions ont été proposées, dont le report sur l’une des cinq dates de spectacle à Strasbourg (les 5, 9, 11 et 13 mai à 20h, le 7 mai à 15h). Il est à noter que la partition de Rimski-Korsakov, si colorée et expressive, portée par une distribution de chanteurs brillants, le Chœur de l’OnR et l’Orchestre philharmonique de Strasbourg placé sous la direction de son chef attitré Aziz Shokhakimov, reste promesse d’un moment mémorable, même en simple version de concert.

Le reste de la saison ne subira pas d’autre changement. L’Opéra national du Rhin et son directeur Alain Perroux continuent de se mobiliser pour offrir à ses publics, année après année, des spectacles d’opéra et de ballet ambitieux, malgré les temps difficiles que traverse l’ensemble du monde de la culture.

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.

Infos sur l’œuvre

Détails

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Merci de l’avoir réveillé !
CDSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

[themoneytizer id="121707-28"]