L’Orchestre de Dijon-Bourgogne en voie de rétablissement ?

Par Yvan Beuvard | lun 10 Novembre 2014 | Imprimer

L’Orchestre de Dijon-Bourgogne, dont l’existence semblait compromise, avait annulé son premier concert de la saison. S’il n’est pas encore assuré de sa pérennité, il donne ce soir la  monumentale Messe solennelle en la bémol , D.678 de Schubert avec les chœurs de l’Opéra. En première partie, la 4ème symphonie en si bémol majeur de Beethoven, fort  honorablement interprétée.

Œuvre exigeante et redoutable, qui requiert un chœur particulièrement virtuose, l’avant-dernière messe de Schubert fait appel à quatre solistes. Tous issus du Studio de l’Opéra National de Lyon, ils forment un ensemble prometteur. Michaela Kustekova, beau soprano à la voix ample et égale dans tous les registres, et Yete Queiroz, alto au timbre chaud , nous séduisent. Le ténor, Jan Petryka, s’il semble sur la réserve dans le Kyrie, s’épanouira dans le Benedictus, avec de beaux aigus dont l’émission semble dépourvue d’effort. Thibault de Damas, basse, s’accorde à merveille à ses complices, avec aisance et une belle projection (solo du Domine Deus).

Programmé trois jours seulement après un fabuleux concert, donné ici même par le RIAS Kammerchor et le Freiburger Barockorchester, dirigés par Leonardo Garcia Alarcón, avec, entre autres, le Requiem pour choeur mixte de Cherubini, il était à craindre que la comparaison conduise à des jugements assassins. Il n’en est rien : le chœur est exemplaire, homogène, dynamique à souhait, et l’orchestre conduit par Gergely Madaras se hisse à un niveau enviable.

Dijon, Opéra, Auditorium, samedi 8 novembre, 20 h

 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.