Lorin Maazel, un américain à Cleveland

Par Christophe Rizoud | jeu 13 Novembre 2014 | Imprimer

De nationalité américaine mais né à Neuilly, Lorin Maazel nous a quittés il y a quelques mois, en juillet 2014. Decca lui rend aujourd'hui hommage à travers les enregistrements réalisés du temps où il dirigeait l’Orchestre de Cleveland, une des phalanges les plus réputées au monde. L’art lyrique ne trouve que brièvement sa place dans ce coffret de dix-neuf CD : quelques ouvertures d’opéra – La gazza ladra, Rouslan et Ludmila –, la Grande Messe des morts de Berlioz où Kenneth Riegel s’emploie à marcher sur les brisées de Gilbert Duprez (pour qui fut composé la partie de ténor), et l’intégrale de Porgy and Bess servie par une distribution prestigieuse : Willard White, Leona Mitchell, Barbara Hendricks, etc.

Tout cela est évidemment brillant. Cleveland, fidèle à réputation, rutile de mille feux mais on ne peut s’empêcher de trouver ces artistes de premier rang bien peu concernés par le drame qu’ils sont censés interpréter. La faute aussi à Maazel auquel Ravel convient décidément mieux que Gershwin. Daphnis et Chloé, également proposé dans ce coffret, en apporte une nouvelle preuve. Comment expliquer cette affinité évidente d'un chef d’orchestre américain avec la musique française ? Par son lieu de naissance ?

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.