Louis Andriessen, Dante et l'opéra

Par Laurent Bury | jeu 30 Octobre 2014 | Imprimer

Né en 1939, le compositeur néerlandais Louis Andriessen s’est notamment fait connaître par sa collaboration avec Peter Greenaway : le cinéaste britannique lui a fourni le livret de ses opéras Rosa, a Horse Drama (1994) et Writing to Vermeer (2000), ce dernier ayant été mis en scène par Greenaway lui-même à l’opéra d’Amsterdam. Pour La Commedia, le compositeur néerlandais a visé plus haut, puisque c’est à Dante en personne qu’il a emprunté, au moins en partie, le texte de ces cinq cantates qui, mises bout à bout, sont censées former un « opéra filmique ».  On est néanmoins en droit de s’interroger sur la validité scénique du résultat final, tel qu’il nous est à présent livré par le label Nonesuch. Outre les deux CD, un DVD nous fait voir le spectacle donné à Amsterdam en 2008, où un film projeté en fond de décor nous montrait l’errance de divers personnages, dont quelques-uns également présents en chair et en os : un Lucifer et une Dante, confiées à des « voix » non-lyriques, mais aussi une Béatrice campée par Claron McFadden, et Casella interprété par Marcel Beekman, le récent Platée de l’Opéra-Comique. On entend aussi un chœur invisible, mais tout cela forme-t-il vraiment un opéra ? Aucune action, une série de monologues psalmodiés dans des langues variées par des personnages peu identifiables qui arpentent le plateau… L’avenir dira si le renouveau de l’opéra doit en passer par là.

La Commedia, a film opera in five parts, Asko Ensemble, Schönberg Ensemble, dirigés par Reinbert de Leeuw, enregistré le 12 juin 2008 au Koninklijk Theater Carré, Amsterdam, 2 CD + 1 DVD Nonesuch 7559-79590-0

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager

Auteur