Manifestation anti-musulmane à l'Opéra de Cluj

Par Laurent Bury | ven 06 Octobre 2017 | Imprimer

Dimanche 1er octobre, l’opéra de la ville universitaire de Cluj, en Roumanie, a été le théâtre d’une manifestation politique nationaliste anti-musulmane. Durant l’interprétation de « The Armed Man – A Mass for Peace », cinq personnes se sont tout à coup levées. Créé en 2000 à l’Albert Hall de Londres, cet oratorio pour soprano, violoncelle, chœur et orchestre, était donné pour la première fois en Roumanie ; commande du Musée de l’armée britannique, il combine des sources occidentales, comme L’Homme armé, célèbre chanson du XVe siècle et des textes de poètes anglais, mais aussi orientales, comme des extraits du Mahabharata ou un appel musulman à la prière. C’est pendant cet « Adhaan », le deuxième numéro de la partition, que les cinq individus se sont mis à chanter l’hymne national roumain, en protestant contre l’interprétation d’une prière en arabe dans un lieu public. « Jamais on ne construira de mosquée en Roumanie ! » a lancé l’un d’eux. Il s’agit apparemment d’une réaction à l’arrivée de réfugiés syriens dans le pays, contestée par l’extrême-droite locale.