Mort d'André Tubeuf

Par Sylvain Fort | lun 26 Juillet 2021 | Imprimer

Nous avons appris avec grande tristesse le décès d’André Tubeuf, dans la nuit de dimanche à lundi. Il était âgé de 90 ans. Né à Smyrne, il quitte son Orient pour préparer à Louis-Le-Grand le concours de la Rue d’Ulm, où il entre en 1950. À partir de là, à part une incursion au cabinet du ministre de la culture au début des années 70, sa vie est consacrée à l’enseignement, d’abord à Nancy puis au lycée Fustel de Coulanges à Strasbourg. Mais le démon de la musique l’a cueilli dès le début des années 50. Il voyage, il cherche, il rencontre des gloires passées et naissantes. Au mitan des années 70, dans Le Point puis Harmonie et Diapason, il commence à partager cette passion secrète. Son érudition singulière, sa sensibilité incomparable et son style font de lui l’éclaireur de plusieurs générations de lecteurs qu’il fait entrer dans le monde musical, et plus particulièrement dans celui de l’opéra et du lied allemand. Les livres suivent (essais sur la voix, monographies, somme sur le lied allemand) avec une singulière accélération ces dernières années puisqu’en dix ans il aura publié autant que pendant les trente années précédentes. Il aura porté pendant près de quarante ans son roman l’Embarcadère paru très récemment aux éditions du Passeur de Jean-Yves Clément, où se cristallise une large part de sa vision du monde et de sa mémoire. D’autres livres encore sont à paraître, dont un essai quintessencié sur Schubert et un ouvrage sur la notion même de musique. Nous accueillerons ces livres comme des bienfaits d’outre-tombe. Mais c’est son œuvre tout entière qui nous consolera, imparfaitement hélas, de l’absence de cette voix qui depuis si longtemps éclairait les chemins des mélomanes fervents, aujourd’hui en deuil.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager

Auteur