Nabucco à distance mais avec migrants pour Kirill Serebrennikov

Par Laurent Bury | mer 09 Janvier 2019 | Imprimer

Alors que les démêlés de Kirill Serebrennikov avec la « justice » de son pays ne semblent pas près d'en finir, le metteur en scène russe n'en poursuit pas moins sa carrière à l'étranger malgré son assignation à résidence. C'est à distance qu'il règlera une nouvelle production de Nabucco au Staatsoper de Hambourg, spectacle dont il doit aussi concevoir les décors et les costumes et qui entre en répétitions à la toute fin de ce mois de janvier. Pour les sept représentations prévues en mars-avril, Paolo Carignani dirigera l'orchestre philharmonique de Hambourg, et Dimitri Platanias dans le rôle-titre aura pour filles Oksana Dyka et (cocorico) Géraldine Chauvet, tandis qu'Alexander Vinogradov et Dovlet Nurgeldiyev se partegeront les autres principaux rôles masculins. La présence de plusieurs slavophones dans la distribution facilitera-t-elle les choses pour le metteur en scène, qui communique ses instructions par l'intermédiaire de ses assistants et par le biais de vidéos ? Là où tout se complique peut-être sur le plan musical, c'est qu'il a été décidé de faire appel à des réfugiés pour étoffer le « Va, pensiero ». Rien de nouveau sous le soleil teuton, cependant, puisque dès 2014, la bonne ville de Stuttgart proposait déjà un Così fan tutte dans lequel se produisaient des migrants syriens. Pour le Nabucco hambourgeois, un message bilingue allemand-arabe a été publié sur Facebook afin de recruter ces artistes de complément, qui incarneront donc le peuple hébreu opprimé par les Babyloniens, léger flou identitaire dont certains se sont déjà étonnés.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.