Forum Opéra

Nadine Koutcher, une belcantiste à suivre

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Brève
11 août 2016
Nadine Koutcher, une belcantiste à suivre

Infos sur l’œuvre

Détails

Lauréate du concours de Cardiff en 2015, révélée dans The Indian Queen du tandem Currentzis-Sellars, la soprano biélorusse Nadine Koutcher (Nadzieïa Koutchar à Minsk, Nadiejda Koutcher à Moscou) est une artiste avec laquelle il faut désormais compter. Superbe Mathilde dans Guillaume Tell à Genève à l’automne dernier, elle réserve aux Toulousains le privilège de l’entendre en France : après une Comtesse des Noces de Figaro ce printemps, elle reviendra au Capitole en Lucia de Lammermoor en mai 2017. En attendant, c’est en Amérique du sud qu’il faut aller pour l’entendre : à Santiago du Chili en ce moment, pour Aménaïde dans un Tancredi coproduit avec Lausanne et bientôt Violetta, ou en décembre à Sao Paulo dans la rarissime Fosca du Brésilien Antônio Carlos Gomes (1873), où elle tiendra non le rôle-titre, dévolu à Ainhoa Arteta, mais celui de Delia, dans un spectacle entièrement conçu par Stefano Poda et dirigé par John Neschling.

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>
Nadine Koutcher © DR

Infos sur l’œuvre

Détails

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

[themoneytizer id="121707-28"]