Nadine Sierra ne tremble plus de montrer son petit itsi bitsi tini bikini

Par Christophe Rizoud | jeu 29 Mars 2018 | Imprimer

« Je dois reconnaître que lorsque le metteur en scène [NDLR : Mario Martone] m’a dit que mon costume à l’acte 1 et 2 serait un bikini, j’ai paniqué » raconte Nadine Sierra à propos de Falstaff, l’opéra de Verdi actuellement à l’affiche de la Staatsoper de Berlin dans lequel elle interprète le rôle de Nanetta. « L’acte physique de chanter et d’utiliser son diaphragme pour soutenir chaque note n’est pas forcément compatible avec les standards de la beauté aujourd’hui. Mais comme le metteur en scène m’expliquait son concept de Nanetta dont il voulait mettre en valeur cette qualité de jeunesse qu’elle a aux yeux de Fenton [NDLR : son amant dans la pièce], j’ai rapidement compris qu’il fallait que je la joue ELLE dans cette tenue plutôt que moi. Je devais cesser de me soucier de mes propres insécurités et montrer exactement comment j’envisageais Nanetta : confiante, vibrante , jeune, intelligente et belle. Ce changement d’état d’esprit a marché et m’a offert tant de choses à jouer avec qu’à présent j’ADORE mes scènes en bikini. » Si, comme le dit la chanson, Nadine Sierra ne tremble plus de montrer son « petit itsi bitsi tini ouini, tout petit, petit bikini », elle n’en prépare pas moins fiévreusement son premier album chez Deutsche Grammophon dont le programme et la date de sortie ne sont, eux, pas encore dévoilés. 

 

 

Putting on "the bikini" again tomorrow for Nannetta at the @staatsoperberlin! I'll admit that when the director first told me that my costume would be a bikini for Acts I & II, I panicked! The physical act of singing and using one's diaphragm to support each note doesn't necessarily look flattering according to today's beauty standards...but as the director explained his concept of Nannetta to me and wanting to showcase this youthful quality she possesses along with Fenton, I quickly understood that I needed to play HER in this outfit rather than myself. I needed to stop worrying about my own insecurities as Nadine and show exactly how I envision Nannetta as being confident, young, vibrant, clever, and beautiful. This shift in mentality worked and gave me so many things to play with, that I actually LOVE my bikini scenes now! I feel like I can easily serve the character now, thus serving the music Verdi set to the libretto. With this, I feel like I've gained some confidence in myself that maybe I didn't realize I could have; the confidence to be bold no matter what my characters wear and show off my own imperfections with grace. Afterall, I love being only human

Une publication partagée par NADINE SIERRA (@nadine.sierra) le

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.