Natalie Dessay ressuscite Emma Calvé au cinéma

Par Laurent Bury | jeu 04 Octobre 2018 | Imprimer

Carmen de sa génération, créatrice de plusieurs ouvrages lyriques (La Navarraise et Sapho de Massenet, L’Amico Fritz de Mascagni), Emma Calvé fut une des divas de son temps. Il n’est pas sûr qu’elle ait énormément chanté à l’Opéra de Paris, mais peu importe : c’est elle que Michel Ocelot a choisie comme protagoniste de son nouveau film d’animation, Dilili à Paris (sortie le 10 octobre). L’héroïne de l’histoire est une fillette originaire de Nouvelle-Calédonie, qui part à la rencontre de tout ce que notre capitale comptait de célébrités vers 1900 : elle fait ainsi la connaissance de Marie Curie, de Sarah Bernhardt, de Picasso, de Pasteur et de bien d’autres. Et bien sûr, comme il fallait une voix à la Calvé animée, on a choisi la soprano française qui reste la plus connue du grand public, malgré son retrait des scènes d’opéra (et malgré le peu de rapport entre son répertoire et celui de Calvé) : Natalie Dessay. Vous l’y entendrez interpréter quelques mesures de Mélisande pour faire plaisir à Debussy, susurrer « L’Amour est enfant de Bohème » pour bercer la petite Dilili, et surtout chanter la musique composée par Gabriel Yared : la chanson « Le Soleil et la pluie » et, plus opératique peut-être, une grande vocalise virtuose soutenue par un chœur (livre-disque en vente aux éditions Gallimard). 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.