Nouveaux départs à l'Opéra de Liège : le mythique Patrick Delcour claque la porte

Par Camille De Rijck | lun 28 Février 2022 | Imprimer

Une première série de purges du nouveau directeur de l'ORW dans les distributions établies par son prédécesseur avait mobilisé la presse nationale et internationale.

Des artistes locaux, habitués de la maison, avaient été brutalement remerciés au profit d'artistes italiens.

Stefano Pace, directeur de l'Opéra Royal de Wallonie avait rassuré les observateurs et s'était engagé à administrer son théâtre dans la paix.

Dans l'actuelle production de Rigoletto pourtant, Maria Mudryak qui devait chanter Gilda sera remplacée ; la décision prise jeudi soir n'a pas donné lieu à un communiqué de presse. Le baryton Patrick Delcour qui, dans les épisodes précédents, s'était montré très solidaire vis-à-vis de ses jeunes collègues, nous avait confié « parler, c'est prendre le risque d'être à son tour écarté ». Le liégeois, habitué de la scène de l'ORW depuis plus de 30 ans, vient à son tour de connaître une amère expérience : « après la répétition musicale et après l'italienne, tout s'était bien passé, j'ai chanté le rôle de Marullo plus de cent fois. Il est vrai que l'entrée du rôle à l'acte I est un peu délicate et que je me suis trompé à deux reprises pendant la première scène-orchestre. Le directeur général de l'institution, que je n'avais jamais eu l'honneur de rencontrer, s'est directement adressé à moi, dans ma loge, pour me faire remarquer le problème évoqué et qu'il me laisserait une dernière chance le lendemain. N'ayant jamais eu à vivre une expérience aussi directement humiliante, qui repose sur une erreur avérée mais humaine, m'a profondément bouleversé. J'ai compris, comme d'autres avant moi, que ma présence n'était pas souhaitée et après consultation de mon médecin, il a été jugé préférable de quitter la production ».

D'expérience, il est bien connu de tout professionnel du chant que faire remarquer une erreur à un chanteur en lui promettant « une dernière chance » est bel est bien la seule manière de s'assurer que le chanteur n'y arrivera jamais. 

Ironie du sort, nos collègues de ResMusica écrivaient le 22 juin 2021 : « Patrick Delcour [est un], véritable pillier de l'institution liégeoise, pour ces rôles secondaires de pure composition ». Il s'est produit près de 1200 fois sur la scène de l'ORW dans une centaine de rôles. Il est récipiendaire de plusieurs prix pour ses efforts de pédagogie autour, notamment, de l'art lyrique.

Par ailleurs, un chanteur belge, lui-même écarté d'une production, nous a fait savoir – sans souhaiter que son nom soit révélé à ce stade – avoir sommé ses avocats d'assigner l'Opéra de Liège. Une représentante de l'Union des artistes nous confirme que plusieurs problèmes du même ordre ont été soumis à l'association et sont en cour d'examen.

Mise à jour 28/02 à 10h33 : l'Opéra Royal de Wallonie indique que le certificat médical de Monsieur Delcour couvre les répétitions mais qu'ils espèrent le retrouver sur scène dès la première représentation. 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.