Opéra national du Rhin, 2020-21 : le bel héritage

Par Christophe Rizoud | jeu 14 Mai 2020 | Imprimer

« Pour 2020/2021, Eva Kleinitz avait imaginé une quatrième saison à son image : généreuse, contrastée, belle…. », constate Alain Perroux, le nouveau directeur général de l’Opéra national du Rhin (et auteur par ailleurs d’un indispensable Opéra, mode d’emploi). Il suffit pour en avoir la confirmation de lire le programme de cette nouvelle saison, à laquelle a aussi largement contribué Bertrand Rossi, directeur adjoint devenu directeur général par intérim après la disparition d'Eva Kleinitz. Sur le seul plan lyrique, neuf productions :

  • Solveig [l’attente] d’après Peer Gynt (Eivind Gullberg Jensen, Calixto Bieito avec Mei Eriksmoen) ;
  • Samson et Dalila (Aria Matiakh, Marie-Eve Signeyrole avec Massimo Giordano, Katarina Bradić, Jean-Sébastien Bou…) ;
  • Hansel et Gretel en version originale (Marko Letonja, Pierre-Emmanuel Rousseau avec Anaïk Morel, Lenneke Ruiten…) et jeune public (Vincent Monteil, Jean-Philippe Delavault avec les artistes de l’Opéra Studio) ;
  • La Mort à Venise (Jacques Lacombe, Jean-Philippe Clarac et Olivier Deloeuil avec Toby Spence, Scott Hendricks…) ;
  • Hémon, un opéra de Zad Moultaka sur un livret de Paul Audi en création mondiale (Bassem Hakiki, Zad Moultaka avec Raffaele Pe, Tassis Christoyannis, Judith Fa, Béatrice Uria-Monzon) ;
  • Cenerentolina, version jeune public de Cenerentola avec les artistes de l’Opéra Studio ; Alcina (Christopher Moulds, Serena Sinagaglia avec Ana Durlovski, Hélène Guilmette, Diana Haller, Marina Viotti…) ;
  • Madama Butterfly (Giuliano Carella, Mariano Pensotti avec Brigitta Kele, Leonardo Capalbo, Marie Karall, Tassis Christoyannis…).

Danse, récitals, festival (Musica et Arsmondo Liban) et autres rendez-vous complètent une programmation présentée de manière originale, avec des didascalies tirées des ouvrages à l’affiche.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager