Owen Wingrave filmé dans les maisons hantées de Londres et du Surrey

Par Camille De Rijck | mar 22 Septembre 2020 | Imprimer

Wasfi Kani, la fondatrice de Grange Park Opera, Surrey, est l'un des entrepreneurs culturels les plus passionnés du paysage musical britannique. Elle est parvenue, par exemple, à faire sortir de terre un théâtre d'opéra au milieu d'un magnifique domaine et à déménager celui-ci à la première contrariété immobilière venue. On peut aussi toujours compter sur elle pour trouver des angles passionants. Ainsi, pour occuper son public pendant l'épidémie qui pèse sur le monde, monte-t-elle une version filmique d'Owen Wingrave, de Benjamin Britten. Opportunité philologique absolue, dans ce cas, vu que Britten avait répondu à une commande de la BBC et que l'opéra fut créé sur la BBC Two le 16 mai 1971. Histoire d'une famille, enfermée dans son domaine, où Owen – le fils de la famille – ressasse son dégoût de la guerre alors que fantômes et spectres traversent le plateau. Britten pensait Owen Wingrave comme un plaidoyer contre la guerre du Vietnam. La production de Grange Park, Surrey sera placée dans le contexte de la guerre d'Afghanistan, au début du XXIe siècle. Surtout, la production sera filmée dans plusieurs domaines prétendument hantés de Londres et du Surrey. Tremblez. 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.