Patrick Marie Aubert enflamme l'orchestre et les choeurs des Pays de la Loire

Par Roselyne Bachelot-Narquin | jeu 03 Décembre 2015 | Imprimer

Il n’est sans doute pas meilleure façon de faire découvrir la musique classique à un néophyte que de l’initier au travers de chœurs d’opéra. Pour une série de concerts qui se sont déroules du 21 novembre au 1er décembre, c’est le parti qu’avait choisi l’ONPL, l’Orchestre national des Pays de la Loire sous la baguette de Patrick-Marie Aubert que les amateurs connaissent bien, tant, sous sa férule, les chœurs de l’Opéra de Paris ont été hissés au plus haut niveau.

Pour autant, la programmation, toute entière consacrée à l’opéra français, évitait les facilités habituelles et réservait de belles surprises comme ce Gloria de Francis Poulenc chanté avec intériorité et jubilation par la soprano Magali Léger. Deux phalanges, le chœur de l’ONPL  avec pour chef Valérie Fayet et la Maitrise des Pays de la Loire avec Sophie Siegler, étaient emmenés par le maestro Aubert avec la cohérence et la technique  qui laissaient un public ravi se laisser entrainer par les couleurs vibrantes et le rythme endiablé de la Bacchanale de Samson et Dalila.

Pour ceux qui s’inquiètent des noirs nuages qui s’amoncellent sur les outils culturels, retenons que les salles combles  des sept concerts qui se sont déroulés à Nantes, Angers et Cholet, sont la meilleure réponse aux cuistres qui arguent de spectacles prétendument élitistes pour réorienter leurs choix budgétaires*.

Surtout, quelques jours après les attentats du 13 novembre, Patrick-Marie Aubert, l’ONPL, les chœurs et Magali Léger ont débuté les représentations par une Marseillaise émouvante qui fit monter les larmes aux yeux de l’assistance. Sans la musique, la vie ne serait qu’une erreur.

* Le Conseil Général de Maine et Loire a annoncé son intention de supprimer la subvention.
 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.