Placido Domingo entre Rome et Pékin.

Par Christophe Rizoud | sam 10 Janvier 2009 | Imprimer
Baptême chinois pour Placido Domingo. Le ténor le plus prodigue de tous les temps (il compte 128 rôles à son actif) chantera pour la première fois à Pékin ce soir, samedi 10 janvier, en compagnie de sept de ses élèves. Au programme, des airs d’opéras italiens, français, espagnol et, pour faire fondre la pékinoise, une chanson en chinois apprise pour l’occasion.
Il n’est pas prévu en revanche que Placido Domingo entonne l’un des titres de son nouvel album « Amore Infinito», un recueil des plus beaux poèmes de Jean-Paul II mis en musique par quelques fameux fabricants de tube : Maurizio Fabrizio (le compositeur d’Eros Ramazzotti), Jorge Calandrelli (arrangeur de Barbra Streisand et Céline Dion) et, plus inattendu mais tout aussi opportuniste, son propre fils, Placido Domingo junior. Le petit, avec sa « belle voix de baryton élevé » s’offre même le luxe de pousser la chansonnette avec Papa. Laissent aussi éclater leur foi au grand jour en participant à cette sacrée entreprise les meilleurs adeptes du crossover : Andrea Bocelli, Vanessa Williams, Josh Groban, Katherine Jenkins. Les voix du seigneur sont moins impénétrables que ses voies. Christophe Rizoud

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager