Présences (de l'opéra) 2012

Par Laure Bertoli | sam 14 Janvier 2012 | Imprimer

 
En consacrant cette 22e édition au compositeur franco-argentin Oscar Strasnoy (né en 1970), les organisateurs du Festival Présences accordent pour la première fois une place primordiale à l’opéra et au chant. Strasnoy a en effet pour particularité de s’intéresser de très près à l’art lyrique, comme le prouve la création française de son opéra Le Bal lors du concert inaugural du festival, donné le vendredi 13 janvier au Théâtre du Châtelet. Inspirée de la célèbre nouvelle d’Irène Nemirovsky, cette œuvre courte (55 minutes), commande de l’opéra de Hambourg qui en a assuré la création en mars 2010, était présentée dans une version très sobrement mise en espace par le librettiste, Matthew Jocelyn, avec d’amusants dessins d’Hermenegildo Sabat projetés sur un écran au-dessus de l’orchestre dirigé par l’Estonienne Anu Tali. Sur un fond de glissandos narquois des cordes ponctué par des vents sarcastiques, où passent des échos déformés de Ravel et de Mahler, c’est une sorte d’opérette contemporaine que les interprètes jouent véritablement, avec effets syllabiques, onomatopées, ricanements, et phrases répétées à la Janáček, mais ici pour des effets comiques. La distribution est dominée par l’extraordinaire Miriam Gordon-Stewart, créatrice du personnage de Rosine à Hambourg, véritable chanteuse-actrice qui s’exprime dans un excellent français. On saluera aussi le beau mezzo de la Norvégienne Ann-Beth Solvang (que Présences 2012 permettra d’écouter dans les Six Songs for the Unquiet Traveller de Strasnoy et dans Le Chant de la Terre), la prestation haute en couleurs du ténor français Fabrice Dalis, vu en Loge et Mime dans Ring Saga, et les interventions suraiguës de Chantal Perraud. L’œuvre est sans doute moins marquante que le Cachafaz entendu l’an dernier à l’Opéra-Comique (voir recension), mais on ne saurait trop conseiller de prêter une oreille attentive au reste de la programmation, avec notamment un Pierrot lunaire chanté par Ingrid Caven et une nouvelle orchestration de Didon et Enée par Oscar Strasnoy. [LB]
  
Renseignements sur Présences 2012 : http://www.chatelet-theatre.com/2011-2012/presences-2012,584
 
 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager