Quand la Philharmonie fait des claquettes

Par Laurent Bury | jeu 18 Octobre 2018 | Imprimer

A partir du 19 octobre et jusqu’au 27 janvier, la Philharmonie de Paris rend hommage au musical, mais plus particulièrement à travers les adaptations filmées de ce genre lyrique. « Comédies musicales, la joie de vivre au cinéma » s’ouvre avec Chantons sous la pluie et permet évidemment de retrouver tous les grands titres les plus célèbres, qu’ils soient hollywoodiens… ou français, puisqu’avec Les Demoiselles de Rochefort, au moins, notre pays peut prétendre avoir apporté une solide contribution à l’art de la comédie musicale. On le sait, le musical a attiré de grands compositeurs, West Side Story étant l’exemple le plus frappant. Les passerelles avec l’opéra ou l’opérette ne manquent pas, comme le rappelle un extrait de Pas sur la bouche, d’Alain Resnais (2003), directement inspiré par l’œuvre du même nom, signée André Barde et Maurice Yvain (1925). Et puis, à l’heure où Natalie Dessay chante Les Parapluies de Cherbourg, où Julie Fuchs s’apprête à interpréter des extraits de La Mélodie du bonheur lors d’une grande soirée « Comédie musicale » présentée par Laurent Valière sur France Musique (le 27 octobre), comment nier les liens entre ces différentes formes de théâtre musical ? Et si l’exposition vous donne des fourmis dans les gambettes, profitez donc du cours de claquettes proposé lors d’ateliers participatifs !

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager

Auteur