Forum Opéra

Quand Marin Alsop se sent attaquée par Cate Blanchett

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Brève
14 janvier 2023

Infos sur l’œuvre

Détails

La représentation des musiciens classiques au cinéma ne s’est pas toujours traduite par des films convaincants ou réalistes. Une raison de plus pour s’intéresser à Tar, film de Todd Field mettant en scène Cate Blanchett dans le rôle d’une chef d’orchestre sous pression alors qu’elle prépare conjointement la sortie de son autobiographie et des concerts consacrés à la 5e Symphonie de Gustav Mahler.

Le film, qui sortira en France le 25 janvier, à déjà valu un prix à son actrice principale lors de la Mostra de Venise, et une nomination aux Oscars semble plausible. Mais il n’a pas plu du tout à une vraie cheffe d’orchestre, Marin Alsop, qui s’est exprimée dans le Sunday Times la semaine dernière : si l’actuelle directrice musicale du RSO-Wien n’a aucunement été associée à l’élaboration du film, elle a tout d’abord été interloquée d’y trouver, dans le synopsis, des éléments rappelant fortement sa propre vie et sa carrière. « Une fois que j’ai vu le film, je n’étais plus inquiète, j’étais offensée », témoigne-t-elle, « offensée en tant que femme, en tant que cheffe, en tant que lesbienne ». En cause, le traitement du personnage principal, présentée comme ce que l’on appellerait, dans un cadre corporate, une « manageuse toxique » : « avoir l’opportunité de parler d’une femme cheffe d’orchestre et faire d’elle une harceleuse m’a brisé le coeur. », poursuit Marin Alsop, « Toutes les femmes et tous les féministes devraient être dérangés par ce genre de représentation, car il ne s’agit pas ici de femmes chef d’orchestre, n’est-ce pas ? Il s’agit de femmes en position de pouvoir dans notre société. Les gens se demandent : faut-il leur faire confiance, peuvent-elles être efficaces dans ces fonctions ? Les mêmes remises en cause existent lorsqu’il y a une femme PDG, une femme coach d’une équipe de NBA, une femme à la tête d’un département de police… » Venant d’une représentante féminine d’une des professions les plus masculines qui soient, cette mise au point n’a pas (pour l’instant ?) suscité de réponses de la part de la production du film. 

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>

Infos sur l’œuvre

Détails

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

[themoneytizer id="121707-28"]