Quand un héros de Stephen Sondheim devient une héroïne

Par Laurent Bury | mer 09 Août 2017 | Imprimer

En 1908, à la demande de Mary Garden, Massenet avait adapté la partition de son Jongleur de Notre-Dame pour que le rôle-titre, écrit pour un ténor, devienne chantable par une soprano (mais tous les autres personnages de cet opéra à l'origine sans voix féminine étaient restés des hommes). Aujourd'hui, Stephen Sondheim s'apprête à aller un peu plus loin avec un de ses musicals. Créé en 1970, Company raconte les émois amoureux d'un célibataire nommé Bobby, entouré d'amis mariés qui cherchent tous à lui présenter la possible heureuse élue. Pour une reprise londonienne de cette œuvre, mise en scène par Marianne Elliott, le héros va bientôt devenir une héroïne. Mais que les ennemis du mariage pour tous se rassurent, il ne s'agira pas pour autant d'un éloge du lesbianisme, puisque le livret sera entièrement révisé : chacune des demoiselles que rencontre Bobby dans la version originale deviendra un charmant jeune homme soumis à l'attention de Bobbie la trentenaire new-yorkaise, d'où un délicieux renversement des stéréotypes habituels : l'hôtesse de l'air April devient ainsi le steward Andy, et ainsi de suite, tandis que la chanson « Have I Got a Girl for You ? » est transformé en « Have I Got a Guy for You ? ». Les dates des représentations à Londres n'ont pas encore été communiquées.