Rendons à Maria Callas ce qui appartient à Carlotta Delmont

Par Christophe Rizoud | lun 18 Mars 2013 | Imprimer
-
Qui se cache derrière Carlotta Delmont, cette cantatrice imaginée par Fanny Chiarello dans son nouveau roman, Une Faiblesse de Carlotta Delmont ? Diva parmi les plus talentueuses au monde, ayant « abordé les rôles les plus marquants du répertoire et concouru à remettre au goût du jour quelques œuvres qui n'avaient pas été jouées depuis des décennies », rivale de Marisa Vincent dont le chant apparaît aussi angélique que le sien est dramatique, sinon mariée, du moins en ménage avec Gabriel Turner, son imprésario, de plusieurs années son aîné... Faut-il poursuivre ? C'est évidemment Maria Callas qui a servi de modèle à l'écrivaine pour composer le portrait de cette mezzo-soprano, devenue soprano à force de travail, qui connaît son « premier véritable triomphe » dans le rôle d'Elvira d'I Puritani. Heureusement, passés les premiers chapitres, la fiction finit par s'émanciper de la réalité et le récit trouve son rythme de croisière, à l'image du paquebot qui ramène la diva déchue à New York, désormais seule face à son destin. De cette personnalité exceptionnelle, un auteur en quête de succès, tout aussi fictif, fera une pièce de théâtre que, par un jeu de miroirs original, Fanny Chiarello offre également à découvrir. L'occasion d'interroger une nouvelle fois les frontières fragiles qui séparent tant l'art de la vie que l'artiste de l'homme (et en l'occurrence de la femme). [Christophe Rizoud]
Fanny Chiarello, Une faiblesse de Carlotta Delmont. Editions de l'Olivier. Février 2013.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager