Résurrection pour le Chant funèbre de Stravinsky

Par Laurent Bury | lun 21 Novembre 2016 | Imprimer

Alors que dans quelques mois, l’Opéra de Paris s’apprête à accueillir la Snégourotchka de Rimski-Korsakov, Saint-Pétersbourg rendra bientôt un hommage d’un autre genre au père de Schéhérazade. Miraculeusement redécouverte il y a deux ans dans les archives du Conservatoire de la ville, l’une des premières partitions de Stravinsky va être ressuscitée au Théâtre Maryinski le 2 décembre prochain par Valery Gergiev. Ce Chant funèbre pour orchestre, d’une dizaine de minutes, avait été composé par le tout jeune Igor, en mémoire de son maître Rimski-Korsakov décédé en juin 1908. On a longtemps cru que cette partition, interprétée en concert en janvier 1909, avait disparu au cours de la Révolution russe, mais certains musicologues émettaient l’hypothèse qu’elle puisse encore se trouver entre les murs du Conservatoire de Saint-Pétersbourg. Et c’est seulement à l’automne 2014 que des piles de partitions oubliées furent redécouvertes. Le Chant funèbre a donc été reconstitué à partir des parties d’orchestre retrouvées, et sa recréation sera diffusée en direct sur Mezzo et sur Medici.tv. Outre cette résurrection, le concert inclura L'Oiseau de feu et la suite d'orchestre d'après Kitège, de Rimski-Korsakov.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.