Rolando plâtre ses cordes

Par Hélène Mante | lun 20 Juillet 2009 | Imprimer

On se faisait du souci pour lui, évidemment. Rolando, opéré de kystes aux cordes vocales, contraint à déclarer forfait pour son prochain Idomeneo à Paris. Rolando alité, hagard et triste, un pansement autour des cordes vocales. Mais la vie est belle car Rolando va mieux, c'est du moins ce qu'il déclare, avec cette petite pointe d'intelligence et de sagesse qui le distingue des autres : "Je suis très heureux de vous dire que mon opération s'est très bien passée et que tout à l'air encore mieux que ce que nous avions pu espérer. J'ai commencé le processus de réentraînement (de ma voix), et je suis dans un très bon état d'esprit". Et comme si notre bonheur n'avait pas atteint des cîmes paroxystiques, Rolando ajoute : "Je suis impatient de chanter pour vous à nouveau". Nous aussi Rolando, tu penses, on n'attendait que ça. Mais Rolando est prudent, car on ne la lui fait pas : "C'est bon de devoir parcourir un long chemin. On apprend que chaque pas ne va pas de soi, que la vue de chaque fleur est importante. Il n'y a pas d'applaudissements sans une paire de mains, pas de chanson sans deux cordes vocales, pas de spectacle sans public. Passez un été formidable!" Merci Rolando, toi aussi ! (HM)

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager