Scylla et Glaucus, l'opéra préféré du prince Charles

Par Laurent Bury | ven 11 Janvier 2019 | Imprimer

Comment, vous ne chantonnez pas sous la douche Scylla et Glaucus, unique tragédie lyrique du compositeur lyonnais Jean-Marie Leclair, créée à l'Académie royale de musique en 1746 ? Il s'agit pourtant, à en croire le prince Charles, d'une musique idéale pour bien démarrer la journée. Lors d'une émission enregistrée à l'occasion de ses 70 ans, présentée par l'un des fils du compositeur britannique Lennox Berkeley, l'héritier de la couronne d'Angleterre a ainsi présenté son choix, l'air de Circé extrait du quatrième acte : « Chaque fois que je l'entends, je me sens mieux. C'est une musique incroyablement rythmée, incroyablement pleine de joie et d'énegie... le genre de musique qui vous redonne du ressort quand vous vous sentez un peu abattu ». Est-ce parce que l'intégrale qui fit longtemps autorité fut jadis gravée par son compatriote Sir John Eliot Gardiner ? Pas seulement. L'amour du prince Charles pour l'opéra est éclectique, puisqu'il propose aussi d'écouter un extrait des Maîtres-chanteurs de Nuremberg, et son goût pour la musique ne date pas d'hier : quand il était enfant, sa grand-mère l'emmenait souvent à Covent Garden, mais plutôt pour aller voir les ballets. L'émission, diffusée le 30 décembre dernier dans le cadre d'une série intitulée Passions privées, peut être écoutée en podcast sur BBC3.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.