Stéphane Degout, un Don Quichotte en attendant les autres

Par Laurent Bury | mar 03 Novembre 2015 | Imprimer

Dans sa prochaine série de concerts, consacrés à Debussy, Poulenc et Ravel, Stéphane Degout chantera peut-être les Trois chansons de Don Quichotte à Dulcinée. Peut-être le baryton français passera-t-il un jour au Don Quichotte de Massenet, en espérant que les théâtres n’attendront pas qu’il n’ait plus de voix pour incarner le personnage. En attendant, René Jacobs lui a trouvé, dans le répertoire baroque, une autre incarnation du héros de Cervantès. Pas dans Don Quichotte chez la duchesse, de Boismortier, où il ne pourrait guère être que Sancho, dont le maître est chanté par un ténor. Non, depuis 1992, le chef flamand monte régulièrement Don Chisciotte in Sierra Morena, de Francesco Bartolomeo Conti (1719), tragicomédie sur un livret d’Apostolo Zeno, l’inventeur de l’opera seria. Après avoir d’abord confié le rôle-titre à Nicolas Rivenq, il l’a transmis à Stéphane Degout en 2010. En novembre 2015, on pourra entendre cette œuvre au Theater an der Wien puis à la Philharmonie de Paris, où Stéphane Degout aura pour partenaires Markos Fink, Sophie Kartäuser, Christophe Dumaux, Lawrence Zazzo et Dominique Visse, entre autres. Peut-être René Jacobs finira-t-il même par enregistrer l’œuvre en question…

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.