Tamara Wilson à Vérone, en guerre contre le black-face

Par Christophe Rizoud | ven 26 Juillet 2019 | Imprimer

Décidément en pole position pour devenir le 101e des maux de l’opéra, le « black-face » – comprendre grimage d’un comédien blanc pour interpréter un personnage de couleur – agite maintenant les Arènes de Vérone. Invitée à chanter Aida dans la production historique de 1913, Tamara Wilson a refusé le maquillage sombre traditionnellement apposé sur le visage de l’interprète de l’esclave éthiopienne. Sur Instagram, la soprano raconte en direct ou presque son bras de fer avec la maquilleuse. Après pas mal de palabres, il lui a fallu céder : « J'ai gagné la bataille mais j'ai perdu la guerre. Le maquillage a été éclairci ; les nuances sont plus sombres que ma propre peau, mais ce n’était pas la peinture noire pure. J'avais demandé des manches mais ils n'en ont pas ajouté. J'espère que c'est en raison du peu de temps entre ma demande et le spectacle. Peut-être que cela changera pour la 3e représentation. Je vais continuer à me battre. ». Sans vouloir rouvrir un débat stérile, chacun restant campé sur ses positions, la moralité de l’histoire est inattendue. « Salut les enfants, maîtrisez toutes les langues, car il est extrêmement difficile de se défendre lorsque personne ne vous comprend. », conclut Tamara Wilson, « Apprenez de mon erreur ».

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.