Trois cantates policières pour Musicatreize

Par Laurent Bury | mar 24 Novembre 2015 | Imprimer

Constamment soucieux d’élargir le répertoire de son ensemble Musicatreize, Roland Hayrabedian a commandé au romancier Sylvain Coher un triple livret d’opéra, cocasse et complexe histoire d’empoisonnement sur trois générations. Mais contrairement au Triptyque puccinien, ces trois « cantates » – on se demande un peu pourquoi ce nom a été choisi de préférence à « opéra » – seront mises en musique par trois compositeurs distincts. La première, La Digitale, sera créée le 11 décembre à Marseille : elle est l’œuvre de Juan Pablo Carreño (l’un des fondateurs de l’ensemble Le Balcon) et sera mise en scène par Sybille Wilson, comme les deux autres, dues à Alexandros Markeas et Philippe Schoeller, qui viendront en 2016 et 2017. En attendant de voir cette trilogie réunie en une seule soirée, les éditions Actes Sud publient d’ores-et-déjà les trois textes (La Digitale, La Douce-amère et La Dame-d’onze-heures) sous une couverture qui évoque la collection « Actes Noir » inaugurée avec la fameuse trilogie « Millenium »…

 

Sylvain Coher, Trois cantates policières, 128 pages, Actes Sud, novembre 2015 

Partager

Auteur