Forum Opéra

Ukraine : des limites de certaines prises de position

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Brève
4 mars 2022
Ukraine : des limites de certaines prises de position

Infos sur l’œuvre

Détails

Voici ce qu’un jeune et talentueux pianiste russe a reçu dans sa boîte mail aujourd’hui. Il voulait s’inscrire à un concours de piano, celui de Dublin. Il étudie en Amérique et est lui-même opposé à la guerre en Ukraine.


On s’interroge : comment cette décision va aider l’Ukraine ? Bon nombre d’artistes russes sont désespérés et opposés à cette guerre. Quand ils participent à un concours, ils ne représentent pas leur pays mais eux-mêmes, ils étudient souvent à l’étranger et s’entraînent extrêmement dur. Après deux années de covid, leurs chances d’être entendus et découverts par le public ou les professionnels sont donc réduites à zéro… Quoi que l’on pense des concours, il s’agit souvent du seul moyen pour les artistes russes et asiatiques d’être découverts.

Cet exemple, qui pourrait s’appliquer plus largement à toute pratique musicale dont l’opéra, nous semble illustrer les limites de certains partis pris. L’extrémisme, d’un côté comme de l’autre, n’est jamais la meilleure des positions. 

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.

Infos sur l’œuvre

Détails

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Merci de l’avoir réveillé !
CDSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

[themoneytizer id="121707-28"]