Un rideau de scène de Chagall vendu près d'un million de dollars

Par Jean Michel Pennetier | mar 24 Novembre 2020 | Imprimer

Le 19 février 1967, le rideau se lève sur une nouvelle production de  Die Zauberflöte. La distribution est exceptionnelle : Pilar Lorengar, Nicolai Gedda, Lucia Popp, Hermann Prey et Josef Krips sur le podium. Mais c’est surtout le triomphe… du rideau lui-même, et des costumes et décors de Marc Chagall qui, à 79 ans, reste d’une exceptionnelle créativité artistique. Pour l’occasion, l’artiste franco-russe a créé 39 rideaux de scènes et 121 costumes et masques et 26 objets de décors. La production restera à l’affiche jusqu’à la saison 1981 – 1982. En 2007, dans le cadre d’une vente privée, le Met se sépare du rideau final. L’acquéreur Gerard Leon Cafesjian, est un homme d’affaire d’origine arménienne, collectionneur et philanthrope qui a fait fortune dans l’édition. Il a, entre autres, laissé 30 millions de dollars au Musée d’Erevan où il aurait souhaité voir l’œuvre exposée. Cafesjian est décédé en 2013, sans que son vœu ne se réalise : haut de 20 mètres et long de 13, le rideau était un peu un cadeau empoisonné. Estimé entre 250 000 et 450 000 $, le rideau a finalement trouvé acquéreur pour le double, soit  990 312 $ (pourquoi 12 ?). On ne sait pas si les 38 autres rideaux ont déjà été vendus, mais si ce n'est pas le cas, le Met a potentiellement un petit capital de côté, quoique ce genre d'objet ne doit pas être facile à vendre. Signalons que les enchérisseurs ne disposaient que d'une video, de photos ou de descriptions pour se décider, les dimensions du rideau interdisant son exposition le temps de la vente. Son nouveau propriétaire n’est pas connu à ce stade, mais aura du mal à admirer sa récente acquisition en toute discrétion.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager