Véronique Gens victime d'un malaise en plein concert

Par Laurent Bury | mer 03 Février 2016 | Imprimer

Hier, à l’Opéra royal de Versailles, le public français a pu redécouvrir Dante, l’opéra de Benjamin Godard que Munich venait d’entendre quelques jours auparavant. Durant cette exécution en concert, pour laquelle il faut remercier le Palazzetto Bru Zane, on retrouvait l’orchestre de la radio bavaroise dirigé par Ulf Schirmer, comme la saison dernière pour la résurrection de Cinq-Mars de Gounod. Et comme pour Cinq-Mars, l’héroïne était interprétée par une Véronique Gens au sommet de son art. Un compte rendu à suivre détaillera les beautés de l’opéra de Godard et les qualités des chanteurs. Mais à quelques minutes de la fin du concert, un incident est venu plonger la salle dans la consternation. Dans le rôle de Béatrice, la soprano venait d’annoncer à son bien-aimé qu’elle était sur le point de rendre l’âme : « Je vais dans l’azur sans voiles, Où les anges, de leurs mains, Recueillent les pleurs humains Pour les changer en étoiles ! ». Les dernières syllabes, murmurées d’une voix atone, laissent croire à un effet délibéré, correspondant à l’état d’esprit du personnage. Pas du tout : Véronique Gens s’effondre alors, s’accroche à son pupitre et laisse retomber sa tête sur sa poitrine. Sa partenaire mezzo fait signe au chef d’arrêter, on s’approche de la chanteuse qui ne reprend pas connaissance. On appelle un médecin, les pompiers arrivent, le public s’inquiète. Le concert prend fin, la salle se vide, et l’on apprend un peu plus tard que Véronique Gens a été victime d’une chute de tension. Nous lui souhaitons de tout cœur un prompt rétablissement, avec l’espoir de la revoir souvent dans ce genre d’œuvres où elle déploie toutes les facettes de son talent.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.