Vite, encore du Marie Jaëll !

Par Laurent Bury | mar 05 Janvier 2016 | Imprimer

« Au soleil dans la basse cour, Parmi la volaille gloussante, Elle vit, admirant toujours Des poules les charmants atours, Cherchant vainement à comprendre Comment elle ne peut glousser ». Ce texte, qu’on pourrait croire sorti des Histoires naturelles de Ravel, appartient en fait à la Légende des ours de Marie Jaëll, magnifique cycle de six mélodies pour soprano et orchestre qui est l’une des révélations du « Portrait » que la Palazzetto Bru Zane consacre à la compositrice alsacienne, née Marie Trautmann (1846-1925), dans une série qui a déjà mis en avant les deux Théodore, Gouvy et Dubois. Par leur habileté dramatique et leur science de l’orchestration, ces Bärenlieder donnent furieusement envie d’entendre d’autres œuvres vocales de Marie Jaëll, comme Ossiane, poème symphonique pour soprano, chœur et orchestre, ou sa cantate Au tombeau d'un enfant, pour alto, choeur, orgue et orchestre, à l'occasion de la mort d'un des fils de Saint-Saëns. En attendant, les trois disques ici réunis permettent de découvrir ses deux concertos pour piano, un concerto pour violoncelle et d'admirables pièces pour piano. Et le 8 mars, pour la journée de la femme, la pianiste Dana Ciocarlie donnera à Venise un concert faisant une large place aux œuvres de Marie Jaëll.

Marie Jaëll, Musique symphonique, Musique pour piano, Chantal Santon-Jeffery, soprano ; D. Bismuth, L. et S. Bizjak, D. Ciocarli, R. Descharmes, N. Stavy, D. Violi, piano ; Xavier Phillips, violoncelle ; Brussels Philharmonic, direction Hervé Niquet ; Orchestre national de Lille, direction Joseph Swensen, Livre-disque Palazzetto Bru Zane, CD 1 : 55'16, CD 2 : 58'24 ; CD 3 : 59'05

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.