VociHARMONIE à Paris hors des sentiers battus

Par Jean-Marcel Humbert | dim 03 Avril 2016 | Imprimer

Après le succès d’Athalie de Mendelssohn en début d’année, Daniel Gàlvez-Vallejo et son ensemble vocal VociHARMONIE continuent de nous emmener hors des sentiers battus avec le Stabat Mater de Pergolèse dans son instrumentation d’origine mais avec quatuor vocal de solistes au lieu de l’habituel duo soprano/alto, et la Fantaisie Chorale de Beethoven rarement donnée.

Considéré comme l’un des chefs-d’œuvre de la musique mondiale, le Stabat Mater de Pergolèse est ce soir défendu par quatre solistes (Evelyn Vergara, soprano, Véronique Chevallier, soprano, Edouard Billaud, ténor et Cédric Le Barbier, basse), accompagnés d’un quintette à cordes et continuo avec orgue, et d’un chœur mixte de belle facture placés sous la direction de Daniel Gàlvez-Vallejo. Bien que traitée d’une manière plus romantique que baroque par le chef, l’interprétation rend pleine justice à cet ultime chef-d’œuvre de Pergolèse, et nous a permis de découvrir Evelyn Vergara, une jeune soprano très prometteuse.

La Fantaisie pour piano, chœur et orchestre de Beethoven ne peut que souffrir d’une réduction pour quintette à cordes, malgré la qualité des instrumentistes qui ne pouvaient prétendre atteindre au volume sonore d’une formation plus dense. Genaro Pereira, au piano, a donné une interprétation sensible mais encore un peu superficielle de cette œuvre complexe et difficile.

En complément à ce programme déjà important, sont proposés le concerto n° 7 pour piano, quintette à cordes et continuo de Jean Sébastien Bach (Nao Matzda au piano), l’air de concert  « Ah ! Perfido » de Beethoven (Véronique Chevallier), et le trio de concert « Tremate, empi, tremate » de Beethoven (Véronique Chevallier, Daniel Gàlvez-Vallejo, ténor et Cédric Le Barbier, basse).

Temple des Batignolles, 44 bd des Batignolles 75017 Paris, seconde exécution le 8 avril 2016

 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.