Vous pouvez sauver le Théâtre de Mirecourt

Par Jean Michel Pennetier | sam 24 Juillet 2021 | Imprimer

La commune de Mirecourt, dans les Vosges, est connue pour sa tradition de luthiers, qui remonte au tout début du XVIIe siècle, alors que la ville appartient encore au Duché de Lorraine. Au siècle suivant, Mirecourt accueille également des facteurs d'orgue. La tradition de la lutherie se perpétue jusqu'à aujourd'hui avec l'Ecole Nationale de Lutherie. Le Théâtre de Mirecourt avait été aménagé dans l'ancienne chapelle du couvent de la congrégation Notre-Dame : bien national à la Révolution, l'édifice religieux avait été cédé à la ville en 1816, et celle-ci avait décidé de construire une salle de spectacle en 1822. « La construction d’une salle de spectacles peut tourner au profit des beaux-arts, notamment de la musique qui devrait être cultivée spécialement à Mirecourt, inspirer le goût des belles lettres, former la jeunesse à la déclamation, ou au moins au récitatif, à se montrer et à parler au public enfin. Cette salle pourra aussi servir utilement aux grandes réunions, aux exercices des étudiants à la fin de l’année scolaire, à la distribution des prix ». Il faudra attendre 1824 pour voir celle-ci inaugurée. On imagine mal la réputation du théâtre : « Le théâtre de Mirecourt est, sous la Monarchie de Juillet, le second théâtre des Vosges par son importance, sa beauté, ses recettes, loin devant celui d’Épinal et juste derrière celui de Neufchâteau. Il est beaucoup plus important que les salles de Remiremont, Saint-Dié ou Plombières » (communication de Claude Michel). La salle est dépourvue de fosse : on y joue des drames, des vaudevilles (avec couplets, dans la tradition de l'époque), des comédies... Faute d'entretien, le théâtre se dégrade. La salle sera refaite intégralement en 1857 avec une disposition à l'italienne. Le théâtre, d'environ 450 places, fonctionne jusqu'en 1950, époque à laquelle il est fermé pour raisons de sécurité. En 1987, le conseil municipal vote la démolition du bâtiment, comptant le transformer en parking pour bus de ramassage scolaire... Grâce à l'intervention de Jack Lang, natif de la commune, le site est classé en 1989 (le maire fera un recours contre cette décision...). A l'abandon, le théâtre continue à se dégrader. Une première tranche de travaux, visant à mettre le bâtiment hors d'eau, est effectuée en 2017, mais la commune n'a pas les moyens de poursuivre la rénovation. Grâce à l'action de l'association des Amis du vieux Mirecourt-Regain, présidée par l'historien Jean-Paul Rothiot, le projet de résurrection est retenu par la Mission Patrimoine, confiée à Stéphane Bern, qui soutient les travaux à hauteur de 45.000 euros. Vous pouvez également participer à leur financement en faisant un don (après votre contribution à Forumopera.com bien entendu !) : vous pourrez même indiquer que vous voulez y entendre du chant ! 

 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager