Xabier Anduaga, ténor rossinien en vue à Paris

Par Christophe Rizoud | jeu 07 Juin 2018 | Imprimer

« Etre ténor et basque relève du pléonasme », écrivions-nous en début de saison à propos du titulaire du petit rôle d’Arturo dans Lucia di Lammermoor en version de concert au Théâtre des Champs-Elysées. Depuis, à l’âge seulement de 23 ans, Xabier Anduaga poursuit loin de son Euskadi natale un parcours prometteur placé sous l’étoile de Rossini. Jeune talent de l’Accademia Rossiniana en 2016, il est de nouveau invité à Pesaro dès l’année suivante pour chanter Adraste dans Le siège de Corinthe puis Ernesto dans Ricciardo e Zoraide l’été prochain. Entre les deux, la rumeur court bon train. On s’échange son Ramiro sur You Tube comme un turfiste sur un champ de course glisse à l’oreille d’un autre parieur le numéro gagnant. C’est qu’ils ne sont pas si nombreux à être doté d’un timbre séduisant, d’un aigu retentissant et d’une voix suffisamment agile pour surmonter les difficultés des partitions rossiniennes, sans parler d’un physique avenant, condition aujourd’hui également nécessaire à tout chanteur lyrique désireux de faire carrière – hélas. Ce jeune ténor en vue aurait-il choisi, après Pesaro, Paris pour rampe de lancement ? Après avoir chanté pour les happy few le 13 juin au siège de l’UNESCO lors de la présentation à la presse du ROF 2018 et des célébrations autour du 150e anniversaire de la mort de Rossini, Xabier Anduaga sera un des fleurons du Festival de Paris le 18 juin à l’Hôtel de Lauzun, au même titre, côté voix, que Ludovic Tézier (le 27 juin au 1er étage de la Tour Eiffel) ou Emilie Rose Bry dirigée par Jean-Christophe Spinosi (le 20 juin à Saint-Germain-des-Prés). Plus d’informations sur lefestival.paris.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.