Forum Opéra

Leçons de Ténèbres

arrow_back_iosarrow_forward_ios
Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
CD
6 novembre 2021
La leçon des leçons

Note ForumOpera.com

3

Infos sur l’œuvre

Leçons de Ténèbres pour le Mercredi saint

Composées en 1714 par François Couperin pour l’abbaye de Longchamp

Détails

Trois Leçons de ténèbres pour le Mercredi Saint

Pompes funèbres

Louis Couperin

Pavane en fa dièse mineur

Les carillons de Paris

Caroline Mutel, dessus

Karine Deshayes, dessus

Les Nouveaux Caractères

Direction musicale

Sébastien d’Hérin

Enregistré à Lyon (Chapelle de la Trinité) en avril 2019

CD Glossa 50′

Nul ne peut ignorer la somme d’illustres enregistrements des Leçons de Ténèbres de Couperin avant de se lancer dans la publication d’une nouvelle version. Sébastien d’Hérin , Caroline Mutel et Karine Deshayes n’ont en réalité pas improvisé ce projet, et cela se sent d’emblée, puisque déjà en 2009, ils donnaient les Leçons à Versailles tous les trois. Cet enregistrement laisse ainsi entendre le tracé des années et la maturité de celles et ceux qui ont pris le temps de vivre avec cette œuvre.

Sébastien d’Hérin soupèse chaque nuance de la partition, explore toutes ses subtilités et fait des silences des moments de déplorations sacrées. Finalement, nous voilà instantanément replongés dans ce Paris spirituel de 1714, déjà préoccupé par la fin du règne du roi. Son soin du détail n’alourdit pas un instant l’œuvre, au contraire, car le tout est insufflé d’une forme de piété fort poétique, conférée par le fin doigté des Nouveaux caractères qui se prêtent à toutes les impressions voulues par le chef. 

Les voix de Caroline Mutel et de Karine Deshayes sont d’une infinie sensibilité et incarnent à merveille le recueillement auquel ces Leçons de Ténèbres appellent. A la manœuvre dans la première leçon, Caroline Mutel confère à sa ligne de chant une délicate luminosité et d’irisées vocalises, en alliant à la fois sobriété et puissance, sans aucun maniérisme. De même, Karine Deshayes fait part de toute sa maîtrise du style baroque. Si l’on peut avoir en tête ses grands rôles d’autres répertoires plus lourd, elle nous bluffe à chaque instant de par le charme et la finesse d’une voix douce dont le vibrato est parfaitement ajusté au style. Ses vocalises de la deuxième leçon dans « Jerusalem Convertere », sont superbement restituées. Bien sûr, c’est l’alliance des deux voix qui retient notre attention, lors de la troisième leçon et le succès est total. Les deux voix résonnent parfaitement ensemble, s’enrichissent mutuellement et finalement, s’allument de reflets réciproques, particulièrement dans « Lamed ». 

L’enregistrement propose d’habiles pauses instrumentales entre les Leçons, qui d’une part permettent de belles respirations avant d’entamer chaque leçon et qui d’autre part sont l’occasion de redécouvrir, notamment, deux morceaux de Louis Couperin : la Pavane en fa dièse et les Carillons de Paris. La viole de gambe de Martin Bauer se distingue particulièrement par ses ornement majestueusement travaillés. 

Au total, cet enregistrement était nécessaire pour immortaliser le vécu de trois artistes, travaillé par de nombreuses années de fréquentation de l’œuvre, quant à ces sublimes Leçons dont ils nous offrent, quelque part, une magistrale leçon.

 

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
lecon_de_tenebres

Note ForumOpera.com

3

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Leçons de Ténèbres pour le Mercredi saint

Composées en 1714 par François Couperin pour l’abbaye de Longchamp

Détails

Trois Leçons de ténèbres pour le Mercredi Saint

Pompes funèbres

Louis Couperin

Pavane en fa dièse mineur

Les carillons de Paris

Caroline Mutel, dessus

Karine Deshayes, dessus

Les Nouveaux Caractères

Direction musicale

Sébastien d’Hérin

Enregistré à Lyon (Chapelle de la Trinité) en avril 2019

CD Glossa 50′

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

« Par Toutatis », tout sur Atys !
LivreSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :