Forum Opéra

Magic Mozart

arrow_back_iosarrow_forward_ios
Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
CD
12 octobre 2020
La relève mozartienne

Note ForumOpera.com

3

Infos sur l’œuvre

Détails

Wolfgang Amadeus Mozart

Die Zauberflöte K.620
« Der Vogelfänger bin ich ja »
« Dies Bildnis ist bezaubernd schön »

Galimathias musicum K.32 : n°15 Adagio

Die Zauberflöte K.620
« Der Hölle Rache kocht in meiner Herzen »
« Wie stark ist nicht dein Zauberton »
« Schnelle Füsse, racher Mut »
« Ha, hab ich euch noch erwischt ! »
« Pa-pa-pa-pa
»

Musik zu einer Pantomime K.446 « Pantalon et Colombine » : Pantomime n°4

«Vorrei spiegarvi, oh Dio » K. 418

Le Nozze di Figaro K.492
Ouverture
« Voi che sapete che cosa è amor »
« Porgi, amor, qualche ristoro »
« Non so più
»

Musik zu einer Pantomime K.446 « Pantalon et Colombine » : Pantomime n°6

Le Nozze di Figaro K.492

« L’ho perduta, me meschina ! »
« Dove sono i bei momenti »

Cats Duet K.625
« Nun, liebes Weibchen »

Don Giovanni K.527
« Deh vieni alla finestra »
« Fin ch’an dal vino
»

Die Entführung aus dem Serail K.384
Ouverture
« Vivat Bacchus !
»

La finta semplice K.51
« Diggi, daggi
»

Musik zu einer Pantomime K.446 « Pantalon et Colombine » : Pantomime n°4 (reprise)

Così fan tutte K.588
« Soave sia il vento »

Sandrine Piau
Soprano

Lea Desandre
Mezzo soprano

Jodie Devos
Soprano

Stanislas de Barbeyrac
Ténor

Florian Sempey
Baryton

Loïc Félix
Ténor

Insula Orchestra

Laurence Equilbey
Direction musicale

1 CD Erato Warner Classics
Durée 71’17

Ah que ce disque fait du bien !
Il n’était peut-être pas nécessaire de l’affubler d’un titre et d’une couverture aussi kitsch ni d’expliquer qu’il y aurait chez Mozart trois sortes de magie : noire, blanche et rouge ! Mais on a compris que c’était un projet de spectacle/concert à la Seine Musicale prévu à l’été 2020, puis annulé pour cause de COVID, finalement reporté à l’an prochain.

Il en est résulté un disque dont le programme a été savamment composé par l’imaginative cheffe de l’Insula Orchestra, Laurence Equilbey, avec une « troupe » de chanteurs comme on les formait jadis à Vienne et dans tous les théâtres allemands.

Oui c’est un « best of » d’airs d’opéras de Mozart – La Flûte enchantée, les Noces de Figaro surtout – parsemé de quelques raretés, et oui c’est une totale réussite !

On pourrait chipoter sur le Papageno expressionniste de Florian Sempey qui ouvre le disque, on pourrait souhaiter à Jodie Devos plus de fureur autant dans l’expression que pour sa diction allemande dans le premier air de la Reine de la Nuit, on pourrait attendre des accents plus fermes, des arêtes plus vives dans la direction de Laurence Equilbey, notamment dans les duos et trios, mais on craque devant le Tamino « wunderlichien » de Stanislas de Barbeyrac, la suprême élégance de Sandrine Piau tant dans la Flûte que dans une Comtesse d’anthologie (une première au disque pour elle). La révélation de l’album – on ne parle pas de la « Victoire de la musique classique » acquise en 2017 – c’est Lea Desandre (prononcer Dézandré en roulant le « r » svp, la demoiselle étant aussi italienne que française), idéale comme Cherubino, mais plus encore dans l’air de Barberine du 4èmeacte des Noces. À 27 ans, elle marche sur les traces de son aînée ( ! ) de 7 ans, Marianne Crebassa. 

Le disque s’achève par un « Soave sia il vento » à pleurer : le mariage, l’osmose même, des voix de Sandrine Piau, Lea Desandre et Florian Sempey, la douceur de l’orchestre de Laurence Equilbey, ces adieux de comédie d’une ineffable grâce qui ouvrent sur l’éternité. 

On doit aussi saluer la qualité du travail éditorial : un livret trilingue, des textes savants mais jamais pédants de Laurence Equilbey et Florence Badol-Bertrand, et surtout la totalité des airs chantés (traduits en anglais et en français). Ce « luxe » est devenu assez rare pour qu’on le remarque ici et qu’on en félicite l’éditeur.

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>
magic-mozart

Note ForumOpera.com

3

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Détails

Wolfgang Amadeus Mozart

Die Zauberflöte K.620
« Der Vogelfänger bin ich ja »
« Dies Bildnis ist bezaubernd schön »

Galimathias musicum K.32 : n°15 Adagio

Die Zauberflöte K.620
« Der Hölle Rache kocht in meiner Herzen »
« Wie stark ist nicht dein Zauberton »
« Schnelle Füsse, racher Mut »
« Ha, hab ich euch noch erwischt ! »
« Pa-pa-pa-pa
»

Musik zu einer Pantomime K.446 « Pantalon et Colombine » : Pantomime n°4

«Vorrei spiegarvi, oh Dio » K. 418

Le Nozze di Figaro K.492
Ouverture
« Voi che sapete che cosa è amor »
« Porgi, amor, qualche ristoro »
« Non so più
»

Musik zu einer Pantomime K.446 « Pantalon et Colombine » : Pantomime n°6

Le Nozze di Figaro K.492

« L’ho perduta, me meschina ! »
« Dove sono i bei momenti »

Cats Duet K.625
« Nun, liebes Weibchen »

Don Giovanni K.527
« Deh vieni alla finestra »
« Fin ch’an dal vino
»

Die Entführung aus dem Serail K.384
Ouverture
« Vivat Bacchus !
»

La finta semplice K.51
« Diggi, daggi
»

Musik zu einer Pantomime K.446 « Pantalon et Colombine » : Pantomime n°4 (reprise)

Così fan tutte K.588
« Soave sia il vento »

Sandrine Piau
Soprano

Lea Desandre
Mezzo soprano

Jodie Devos
Soprano

Stanislas de Barbeyrac
Ténor

Florian Sempey
Baryton

Loïc Félix
Ténor

Insula Orchestra

Laurence Equilbey
Direction musicale

1 CD Erato Warner Classics
Durée 71’17

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Enfin de quoi se réjouir des JO !
CDSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Enfin de quoi se réjouir des JO !
Maïté BEAUMONT, Rocio PÉREZ, Joshua LOVELL
CDSWAG