Forum Opéra

Portraits de la folie

arrow_back_iosarrow_forward_ios
Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
CD
17 juillet 2020
La jouissance de la vie

Note ForumOpera.com

3

Infos sur l’œuvre

Détails

Reinhard Keiser
Sinfonia (de « Jodelet »)

André Campra
Les Festes Vénitiennes : « Accourez, hâtez-vous »

André Cardinal Destouches
Sémélé : « Ne cesse point de m’enflammer »

Marin Marais
Sémélé : « Descendez, cher amant »

André Cardinal Destouches
Sémélé : « Aussitôt le bruit du tonnerre…Est-il un destin plus heureux »

Johann David Heinichen
Concerto a 7, S.214

Henry Purcell
« From silent shades », Z.370

John Eccles
Ground en fa mineur

Henry Purcell
Don Quixote : « From Rosy bower’s »

Georg Friedrich Haendel
« Ah ! crudel nel pianta mio », HWV 78

Marin Marais
Caprice mi mineur

André Cardinal Destouches
Le Carnaval et la Folie : « Abandonnons le soin du monde »

Jean-Féry Rebel
Les Eléments : air pour l’Amour, rondeau

André Cardinal Destouches
Le Carnaval et la Folie : Gavotte en rondeau, et « Souffrez que l’Amour vous lie »

Stéphanie d’Oustrac, mezzo soprano

Ensemble Amarilis

Héloïse Gaillard

Un CD Harmonia Mundi (HMM 902646) de 67′ 21, enregistré en septembre et octobre 2019, à La Courroie, Entraigues-sur-la-Sorgue.

Stéphanie d’Oustrac, après avoir incarné les grandes héroïnes de l’opéra français baroque, parmi bien d’autres répertoires, aime conduire des récitals et des enregistrements thématiques depuis sa « Médée furieuse », jusqu’à « Fureur et extase ». Le CD qui sort maintenant s’inscrit dans cette veine, toujours accompagnée par Héloïse Gaillard et son Ensemble Amarillis. Au zénith, notre très grande mezzo se double d’une tragédienne exemplaire. La diction, la longueur de voix, la présence épanouie, le naturel font de ce témoignage un bijou. A cette occasion, on relira avec bonheur sa récente interview « Stéphanie d’Oustrac ou L’art de la joie », à laquelle notre titre est emprunté.

Mêlant l’illusion, le surnaturel et le réel, la folie est consubstantielle au baroque. Le titre du CD (Portraits de la folie) et ses interprètes renvoient le lecteur à Michel Foucault (« Folie et déraison, histoire de la folie à l’âge classique »), avec son cortège d’égarements, jusqu’à « la transcendance du délire ». Or, le patchwork proposé, musicalement achevé, rayonnant, ne correspond qu’imparfaitement au programme annoncé, au détriment de sa cohérence dramatique. Voulait-on donner un aperçu de l’Europe baroque ? L’Italie – qu’illustre si bien notre soliste – en est absente, sinon à travers « il caro Sassone » (Haendel), dont la cantate  Ah ! crudel nel pianto mio  est au centre du projet. Elle est précédée de deux airs de Purcell, encadrée d’œuvres vocales françaises, où Destouches se paie la part du lion. Evidemment, pour rompre l’uniformité des pièces que chante Stéphanie d’Oustrac, l’ensemble Amarillis nous offre un programme orchestral riche et varié. La composition du CD nous séduit, tout en nous laissant quelque peu sur notre faim. Ainsi, pourquoi n’avoir pas donné l’intégralité de la cantate  Sémélé , de Destouches ?  Ne donner que trois des six numéros (deux des trois airs) est frustrant, d’autant que moins de 5′ supplémentaires y suffisaient… Nous aurions tenu sans nul doute la version de référence. C’était aussi l’occasion de réaliser la première de la brève cantate homonyme de Cappus, écrite pour la même formation, à côté de celle de Marin Marais, dont « Descendez, cher amant » nous est offert.

Oublions ces quelques réserves. Stéphanie d’Oustrac est La Folie, des Fêtes vénitiennes de Campra. On rêve de l’écouter dans la totalité du prologue, pour le moins. Les deux airs du Carnaval et la Folie sont autant de démonstrations de son art. Ceux de Purcell, séparés par un Ground de Eccles, surprennent par sa capacité à nous entraîner dans un univers bien différent. Les musiciens que conduit Héloïse Gaillard s’y montrent exemplaires d’attention au chant. Les pages instrumentales sont vivantes et colorées à souhait.

 

 

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>
a6c2q6-portraitsd-preview-m3

Note ForumOpera.com

3

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Détails

Reinhard Keiser
Sinfonia (de « Jodelet »)

André Campra
Les Festes Vénitiennes : « Accourez, hâtez-vous »

André Cardinal Destouches
Sémélé : « Ne cesse point de m’enflammer »

Marin Marais
Sémélé : « Descendez, cher amant »

André Cardinal Destouches
Sémélé : « Aussitôt le bruit du tonnerre…Est-il un destin plus heureux »

Johann David Heinichen
Concerto a 7, S.214

Henry Purcell
« From silent shades », Z.370

John Eccles
Ground en fa mineur

Henry Purcell
Don Quixote : « From Rosy bower’s »

Georg Friedrich Haendel
« Ah ! crudel nel pianta mio », HWV 78

Marin Marais
Caprice mi mineur

André Cardinal Destouches
Le Carnaval et la Folie : « Abandonnons le soin du monde »

Jean-Féry Rebel
Les Eléments : air pour l’Amour, rondeau

André Cardinal Destouches
Le Carnaval et la Folie : Gavotte en rondeau, et « Souffrez que l’Amour vous lie »

Stéphanie d’Oustrac, mezzo soprano

Ensemble Amarilis

Héloïse Gaillard

Un CD Harmonia Mundi (HMM 902646) de 67′ 21, enregistré en septembre et octobre 2019, à La Courroie, Entraigues-sur-la-Sorgue.

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

L’Orfeo, servi par la jeune génération
Julian PRÉGARDIEN, Gwendoline BLONDEEL, Eva ZAÏCIK
CD