Sir Graham Vick, une vie pour l'opéra

Par Benoit Jacques | mer 15 Septembre 2021 | Imprimer

« Opera Hero », « Revolutionary », « Genius », « Legendary opera director »… : à travers cette abondance de superlatifs, le monde de l’opéra et la presse britannique donnent la mesure de l’émotion ressentie à l’annonce de la mort de Sir Graham Vick, le 17 juillet dernier. Le message le plus poignant vient sans doute de la Birmingham Opera company, qu’il fonde en 2000, son enfant chéri, qui porte les valeurs qu’il défend depuis toujours et où il a monté une cinquantaine de productions basées sur ces mêmes valeurs : 

« Nous sommes dévastés par la perte de notre Directeur Artistique, Sir Graham Vick, et touchés par les messages qui nous sont parvenus du monde entier…
Chaque personne dont il a touché la vie, par sa passion pour l’opéra et sa conviction que cet art peut s’adresser à tous, portera le deuil. Il traitait tout le monde de la même manière, des chanteurs vedettes aux bénévoles locaux, de la régie du plateau aux équipes techniques, du public aux donateurs. Il n’y a jamais eu de réceptions VIP à la Birmingham Opera Company, car il croyait que personne n’était plus ou moins important qu’une autre personne ... »

1. Le parcours

De Liverpool où il est né, à Birmingham, siège de son enfant privilégié, la Birmingham Opera Company, Graham Vick a suivi une trajectoire internationale qui l'a conduit sur trois continents, sur les plus grandes scènes, du Met à La Scala, et ses mises en scène se comptent par centaines.

2. Le metteur en scène

Un moment tenté par la direction d'orchestre, c'est le monde de la scène qui va l'absorber entièrement, passionnément. Avec l'aide de témoins de première ligne nous découvrons comment il fonctionnait, comment il organisait son travail et ses équipes.

3. Le discours à la Royal Philharmonic Society

Invité à exposer ses vues sur l'opéra et son avenir, ce texte rassemble ses principales idées et préoccupations, tel un testament.

 

Sources
Remerciements 
Christophe Rousset, Emöke Baráth, Bernard Foccroulle, Rita de Letteriis, pour leur témoignage.
Rossini Opera Festival, Pesaro : Giacomo Mariotti
Birmingham Opera Company : Hannah Griffiths
Lorentz Gullachsen (www.gullachsen.com)

 

 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.