Croisées : Olivier Py

Par Mehdi Mahdavi | jeu 03 Octobre 2013 | Imprimer
 
Croisées
On croise un regard, mais on croise aussi le fer. Se croiser, c’est le début de tout, une naissance en somme. Epiphénomène générateur d’amitié, comme de haine. Mehdi Mahdavi reçoit des personnalités du monde musical et devise avec eux. Il les croise et nous les croisons avec lui. C’est ça, Croisées.

Olivier Py, poète et metteur en scène
Poète militant, Olivier Py a redonné son sens au mot lyrisme. Au théâtre, où sa parole s’enflamme. Et à l’opéra, où le chant retrouve avec lui une vérité au-delà du réel. Alors qu’il répète Aida de Verdi à la Bastille, le nouveau directeur du Festival d’Avignon raconte ses idoles, de Leonie Rysanek, « la plus grande tragédienne du XXe siècle, sur qui déferle comme une avalanche toute la violence de l’histoire », à Jonas Kaufmann, qui « en un visage et un corps réconcilie l’Europe du Nord et l’Europe latine », en passant par Patricia Petibon, ce « clown transcendantal. » Et puis Wagner, über alles.
Entretien et montage : Mehdi Mahdavi
Accès aux podcasts de Forum Opéra sur iTunes :
1. Ouvrir iTunes
2. Dans le menu du haut, choisir "avancé"
3. Dans "avancé" cliquer sur "S'abonner au podcast"
4. Copier/coller le lien suivant dans la fenêtre : www.forumopera.com/uploads/iTunes.xml
 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.