Le Bel Aujourd’hui : Georges Aperghis

Par Alexandre Jamar | mer 25 Mai 2022 | Imprimer

Pour son quatrième épisode, le Bel aujourd'hui rencontre Georges Aperghis, au sujet de son spectacle Zig-Bang, présenté le 1er juin 2022 à la Philharmonie de Paris
 

Georges Aperghis fait partie de ces créateurs multiformes, exerçant avec le même talent les métiers de compositeur, de metteur en scène ou d'écrivain. A l'occasion d'un spectacle à la Philharmonie de Paris, et de la sortie d'un nouveau livre d'entretiens aux éditions éponymes, le Bel aujourd'hui l'a interrogé sur son rapport à la voix, à l'opéra et à l'écriture poétique.

 

Un podcast d'Alexandre Jamar
Enregistré le 23 mai 2022 au domicile de Georges Aperghis à Paris

 

Détail des œuvres musicales :

Récitation n° 12, pour voix seule (1982) - Marc Maullion (voix)
Six Etude pour orchestre : N° 6 (2014) - Emilio Pomarico (direction), Symphonieorchester des Bayrischen Rundfunks
Die Hamletmaschine-oratorio, pour chœur, ensemble, soprano, barytons, alto et percussion (2000) - Sarah Aristidou (soprano), Holger Falk (baryton), Romain Bischoff (baryton), Geneviève Strosser (alto), Christian Dierstein (percussion), Bas Wiegers (direction), SWR Vokalensemble, Asko Schönberg

 

> Plus d'informations sur le concert Zig-Bang

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.