Forum Opéra

Questionnaire de Proust : Amina Edris

arrow_back_iosarrow_forward_ios
Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Interview
28 février 2024
Amina Edris chante Beatriz dans The Exterminating Angel de Thomas Adès, à l’Opéra national de Paris du 29 février au 23 mars 2024

Infos sur l’œuvre

Détails

Mon meilleur souvenir dans une salle d’opéra ?
Chanter Manon a l’Opéra de Bordeaux le jour de mon anniversaire !

Mon pire souvenir dans une salle d’opéra (ou « mon pire souvenir sur scène ») ?
Ce serait plus drôle que mauvais, dans L’elisir d’amore ma robe s’est complètement déchirée dans
le dos et mon collègue (et mari !) a dû la tenir pour qu’elle reste fermée !

Le chanteur du passé avec lequel j’aurais aimé me produire.
Pavarotti ou Carreras.

La ville où je me sens chez moi ?
Paris.

La ville qui m’angoisse ?
Aucune !

Ce qui, dans mon pays, me rend le plus fier ?
Notre sens de l’hospitalité et combien les Egyptiens peuvent être accueillants !

À part chanter, ce que j’ai dû faire de plus compliqué sur scène ?
Gérer l’adrénaline.

Si je pouvais apprendre un instrument du jour au lendemain, lequel serait-il ?
Le violoncelle.


Un opéra dont j’aurais voulu être le créateur du rôle-titre ?
Manon de Massenet.

Le chanteur du passé dont l’écoute m’a le plus appris ?
Virginia Zeani et Montserrat Caballé.

Le chanteur du présent que je trouve d’une générosité rare ?
Asmik Grigorian et Lisette Oropesa.

Si j’étais un personnage de Disney ?
La princesse Raiponce.

Le compositeur auquel j’ai envie de dire « mon cher, ta musique n’est pas pour moi » ?
Wagner – je n’en chanterai jamais, mais j’aime l’écouter.

Le rôle que je ne chanterai plus jamais.
Aucun pour l’instant !

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.

Infos sur l’œuvre

Détails

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Les plus grands opéras du répertoire confiés non à des chanteurs mais à des stars du grand écran.
Actualité
Claveciniste, chef d’orchestre et directeur artistique de Concerto Copenhagen depuis près de vingt cinq ans, Lars Ulrik Mortensen dirige régulièrement, chez lui, à l’Opéra Royal de Copenhague.
Interview