Hommage à Sir Charles Mackerras

Par Clément Taillia | mar 20 Juillet 2010 | Imprimer
 
Alors que dans son agenda se multipliaient les projets (Cosi fan Tutte à Glyndebourne, Idomeneo à Edimbourg, Don Pasquale et Hänsel und Gretel au Covent Garden), Charles Mackerras vient de céder à la maladie qui l’affaiblissait déjà depuis plusieurs années. Amoureux de Janacek (qu’il découvrit grâce à son maître en direction d’orchestre, Vaclav Talich) et interprète fidèle des plus grandes œuvres du répertoire lyrique et symphonique, pionnier exhumant avec succès de nombreux ouvrages haendéliens, mais attentif à la musique de son temps (il dirigea notamment la première britannique des Mamelles de Tirésias), comment résumer en une seule petite vidéo l’hommage que nous lui devons ? Au terme de plus de 60 ans de carrière, cet ancien hautboïste épris de philologie, qui fut au pupitre du concert inaugural de l’Opéra de Sydney en 1973, laisse par sa discographie des témoignages aussi nombreux que précieux. Parmi un choix pléthorique de vidéos, nous avons choisi cet extrait du Requiem du Mozart, d’abord pour rappeler combien la vivacité et l’enthousiasme de Mackerras faisaient merveille au contact du compositeur de la Flûte Enchantée, et ensuite parce qu’il s’agit d’un concert de gala donné il y a cinq ans dans une maison qui lui était chère : le Royal Opera House. Clément Taillia
---
 
 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager