Questionnaire de Proust : Catherine Hunold et Paul-Emmanuel Thomas

Par Tania Bracq | lun 15 Février 2021 | Imprimer

Catherine Hunold et son mari Paul-Emmanuel Thomas forment un couple d'artistes aussi flamboyants que chaleureux. Tombés amoureux d'un petit coin de paradis dans les collines de Ligurie, loin des ors et des paillettes, ils y font leur pain, y récoltent leur huile d'olive. Mais le chef espère bientôt retrouver son pupitre, en particulier en Italie où les orchestres sont en grande difficulté et travaille à la programmation du Festival de musique de Menton. Son épouse, quant à elle, piaffe d'impatience à l'idée de retrouver le chemin des plateaux pour La Forza del Destino en mai à Toulouse, la création attendue d'Aliénor à Limoges le mois suivant ou encore Bacchus au Festival de Radio France Montpellier.

1 Le principal trait de mon caractère ?

C : la générosité

PE : l’exigence

2. La qualité que je préfère chez un ténor ?

C : quand il ne parle pas !

PE : l’intelligence, non, je rigole !

3. La qualité que je préfère chez une soprano ?

C : la discrétion

PE : joker !

4. Ce que j'apprécie le plus chez mes collègues sur scène ?

C : leur disponibilité

PE : la prise de risque

5. Mon principal défaut ?

C : j’en ai pas, non … l’intolérance

PE : l’impatience

6. Mon occupation préférée dix minutes avant de monter sur scène.

C : me concentrer en coulisses

PE : la méditation

7. L’opéra que je préfère.

C : Turandot (un des seuls titres communs à nos deux répertoires)

PE : Turandot (souvenir incroyable de Georges Prêtre, avec qui j’ai travaillé, à l’Opéra de Paris)

8. L’opéra qui me casse les oreilles.

PE : une bonne partie des Wagner !

C : je ne réponds pas !

9. Le dernier rôle que je voudrais chanter ?

C : Madame de Croissy

PE : ma femme m’interdit de chanter … mais en rêve … Calaf !

10. Le pays où je désirerais vivre ?

PE : l’Italie où j’aime presque tout, de l’opéra à l’art de vivre, de la culture à la gastronomie …

C : l’Italie : je suis docile, j’accompagne mon mari !

11. La couleur que je préfère ?

C : le violet pour le rêve et la spiritualité qu’il favorise

PE : le bleu de la Méditerranée

12. Mon air préféré ?

C : le « Mache dich » de la Passion selon Saint Matthieu. J’aurai rêvé d’être un baryton-basse pour chanter cet air.

PE : « Ce rêve bleu » Aladin ! Bon ok c’est un duo... Plus sérieusement j’en ai beaucoup et c’est surtout une question de connivence avec le chanteur …

13. Mon disque de chevet.

C : en ce moment Forza del destino dirigé par Mitropoulos avec Tebaldi.

PE : Je préfère vraiment le live mais Traviata dirigé par Georges Prêtre ou Tosca dirigé par de Sabata en 1953.

14. Mes compositeurs favoris à l’opéra ?

C : j’en ai trop !

PE : Verdi (je suis né le même jour mais bien sûr pas la même année) et Puccini

15. Mes Lieder ou mélodies préférées ?

C : La Courte Paille de Poulenc

PE : Les Quatre derniers Lieder de Strauss

16. Mes héros favoris dans l’opéra ?

C : Calaf

PE : de même !

17. Mes héroïnes favorites dans l’opéra ?

C : Tosca pour sa féminité

PE : Violetta pour sa tendresse et sa grandeur d’âme

18. Mes metteurs en scene préférés ?

C : j’en ai beaucoup car j’ai adoré travailler avec Olivier Py, Sir Graham Vick, Michel Fau, Alain Garichot et beaucoup d’autres …

PE : Question compliquée mais j’adore cette rencontre avec quelqu’un qui a une autre lecture de l’opéra et avec qui vous allez cheminer pendant quelques semaines

19. Mes peintres favoris ?

C : Soulages

PE : Caspar David Friedrich

20. Mes héros dans la vie réelle ?

C : Les permaculteurs, d'ailleurs je crois que la culture devrait s'inspirer des principes de la permaculture et des mouvements slow pour revenir à notre vérité d'artiste et à une plus grande solidarité entre nous, loin du merchandising vulgaire actuel.

PE : ceux qui, souvent loin des médias, portent le monde.

21. Mes héroïnes dans l'histoire ?

C : Hildegarde von Bigen ainsi qu'Aliénor d'Aquitaine. Je suis tellement passionnée par l'époque médiévale !

PE : l’Héloïse, compagne d’Abelard

22. Mes prénoms favoris ?

C et PE : Heloïse, prénom de notre fille

23. Ce que je déteste par-dessus tout ?

C : la bêtise parce qu’elle mène souvent à la haine

PE : la malhonnêteté intellectuelle

24. Personnages d’opéra que je méprise le plus ?

C : Scarpia

PE : Scarpia

25. Mon pire souvenir sur scène.

C : l’année dernière à Palerme quand le ténor a sauté sur la trappe sous laquelle je me trouvais. Résultat : traumatisme cranien et entorse du poignet, tout cela pour ma 1ere Kundry, ouch !

PE : Un Barbier de Séville en Italie en plein air où lors de la scène de tempête, la pluie s’est déchaînée, nous n’avons pas pu aller jusqu’à la fin et c’est un sentiment très pénible d’insatisfaction

26. Mon meilleur souvenir sur scène.

C : le prochain souvenir !

PE : J’espère que nous n’allons pas rester sur nos souvenirs et qu’il y en aura beaucoup d’autres …

27. Le don de la nature que je voudrais avoir ?

C : la tolérance

PE : une voix de ténor lirico spinto !

28. Comment j'aimerais mourir ?

C : vieille , très vieille

PE : lumineux

29. État d'esprit actuel ?

C : je travaille ma patience et mon lâcher prise

PE : créatif mais en colère

30. Fautes qui m'inspirent le plus d'indulgence ?

C : je sèche …

PE : l’excès d’enthousiasme

31. Ma devise ?

C : ne jamais abandonner ses rêves

PE : celle des princes d’Orange : « il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer ».

 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.