Sur les ondes lyriques en avril 2021

Par Marie-Laure Machado | sam 03 Avril 2021 | Imprimer

Des ondes lyriques qui soufflent du neuf avec la création française d’un bijou d’opéra comique allemand, des jardins inédits de musiciens sur France5, mais aussi des retransmissions pour serrer le ciel dans sa main à Pâques ou pour se perdre dans les labyrinthes tragiques de l’amour…


Dernière minute

Vous trouverez les « Dernière minute », une fois par semaine, dans notre rubrique « Brèves ».


►Sur FestivalPâques-inlive-stream.com : « Pasticcio »-L.Desandre-JJ.Orlinski-ArtsFlos(31 mars) – Matthaüs-Passion-R.Pichon-Pygmalion (2 avril – 22h30) - Barbara Hannigan & Friends (5 avril – 20h30) – L.Desandre & Ensemble Jupiter ( 8 avril – 20h30) -

►Sur VOD.TeatrWielki.pl : Nombreux streamings d’opéras et de concerts gratuits

►Jusqu’au lundi 12 avril , LA-Opera-streaming : Missy Mazzoli, Breaking the Waves – Los Angeles Opera, 2017

►Depuis le 25 mars, OpéraNationalLorraine.fr : Paul Brody, « Etes-vous amoureux ? » - 12 courts métrages avec Guillaume Andrieux, Lionel Peintre, Pauline Sikirdji, Léa Trommenschlager -  Nancy, Opéra National de lorraine, 2021

►Depuis le 26 mars, Arteconcert, YT-OperFrankfurt : Piotr Ilitch Tchaïkovski, « Nur wer die Sensucht kennt… » - Opera de Francfort, 2021

« Nur wer die Sensucht kennt…» ou « Seul celui qui connait la nostalgie…», comme une formule pour âmes meurtries, le Mignon de Goethe donne son titre aux vertiges et tourments d’amour de 24 mélodies de Tchaïkovski mises en scène par Christoph Loy à Francfort ; une mise en scène où palpite l’esprit de l’opéra romantique, où musique et théâtre sont l’écho des entrailles des sentiments humains. Dans le décor du Fedora de Giordano annulé, un grand salon élégant, aux beaux papier peint bleu, lustre de cristal, piano à queue et énorme cadre doré pour vidéos, trois hommes puis deux femmes, les mêmes impressionnants chanteurs-acteurs engagés pour Fedora, interprètent les labyrinthes émotionnels des poèmes mis en musique par Tchaïkovski : l’intense baryton I, Vladislav Sulimsky, peut-être le compositeur avec son verre d’eau fatale ; la mélancolique soprano-ballerine, Olesya Golovneva, se consumant dans le Zemfiras Lied pouchkinien ; l’émouvant ténor Andrea Caré ; ainsi que la mezzo Kelsey Lauritano, à la fois sauvage et touchante, et le baryton II, Mikolaj Trabka, dans le rôle du jeune homme amer, actuellement membres de l’Ensemble der Oper Frankfurt, à suivre absolument ; enfin les pianistes Mariusz Klubczuk, à « la force et la grâce » tchaîkovskienne, et Nikolai Petersen. Trois moments forts aussi, à découvrir : le frémissant cantabile adagio du sextuor à cordes Souvenir de Florence, la transcription pour piano du final du ballet La Belle au Bois Dormant, et Die Nacht, quatuor vocal composé d’après l’andantino du Klavierfantasie KV475 de Mozart.

►Depuis le 30 mars et jusqu’au 4 avril ou plus, France-Musique, Philharmonie-Essen, LaScala-Milan, LaFenice-Venise, OpéraRennes-OpéraCaen-France.tv, ROF, Arte.tv, Arteconcert, TCBO-Bologne, MassimoPalermo.tv : Sélection de 10 retransmissions de Musique Sacrée pour Pâques 2021

Abondance de chefs-d’œuvre de Musique Sacrée sur ces ondes lyriques qui commencent à Pâques ; en voici 10, enthousiasmantes. Les détails pour chaque streaming se trouvent dans les liens donnés en titre. « Bach avait la vie la plus normale qui soit en son temps, et quand il s’asseyait pour écrire, le ciel venait prendre sa main, » disait Harnoncourt. Serrons donc, nous aussi, le ciel dans notre main avec la Johannes-Passion dirigée par Leonardo Garcia Alarcon ce 20 mars, sa pléiade d’impeccables solistes, le Choeur et l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, à l’Auditorium de la Maison de la Radio (FM). Puis deux Matthaüs-Passion : celle enregistrée ce 2 avril au Festival de Pâques, avec un cast vocal exceptionnel, et l’ensemble Pygmalion sous la direction de Raphaël Pichon (Arteconcert) ; ainsi que celle mise en scène par Romeo Castellucci en 2016 à Hambourg, où Kent Nagano est à la baguette (Arte.tv). Toujours de Bach, mais plus rares, les Oratorios de Pâques et de l’Ascension, à Rennes ce 30 mars, avec Damien Guillon et le Banquet Céleste, Gildas Pungier et le Chœur Mélismes, ainsi que quatre beaux solistes (Rennes-Caen-France.tv). Bach admirait la musique italienne : il copiait et écrivait des transcriptions des compositions de Vivaldi, comme il a retravaillé le Stabat Mater de Pergolesi sous forme de Miserere allemand ; les formidables Roberta Mameli et Carlo Vistoli étaient ce 2 avril à Essen, avec l’Akademie für Alte Musik Berlin et Bernard Forck pour ce « divin poème de la douleur » (Bellini) qu’est le Stabat Mater de Pergolesi, son Salve Regina en do mineur, et le Nisi Dominus RV608 vivaldien…Le poignant Stabat Mater de Rossini au ROF 2015, dirigé par Michele Mariotti, reste lui en ligne juqu’au 3 avril 21 h. Mais vous pourrez aussi l’entendre à Palerme, avec La Jupiter mozartienne et Michele Spotti à la baguette. La Fenice est radicalement mozartienne : l’ « Ave Verum Corpus » KV618, et le Requiem y sont dirigés par Claus Peter Flor, qu’accompagne un cast vocal de qualité. A Bologne, le chef Alberto Malazzi et le Coro del TCBO interprètent des oeuvres de Vivaldi, Mozart, Schubert et Mendelssohn. Enfin, moins traditionnelle, La Scala nous offre Pärt, Elgar, Duruflé et Bruno Casoni à la direction musicale.

►Du jeudi 1e au dimanche 4 avril, 18h CET, OpernhausZurich-digital : Jacques Fromental Halévy, Clari – Zurich, Opernhaus, 2010

►A partir de vendredi 2 avril, 20h50 CET, France5.tv, France.tv-replay : « Basique, le Classique » - Kévin Amiel avec CP.La Marca (violoncelle) et Y.Cassar (piano) – Live, 2021

►Du vendredi 2 au vendredi 16 avril, 17h CET, Stuttgartstaatsoper-streaming : Richard Wagner, Parsifal – Stuttgart, Staatsoper, 2010

►Samedi 3 avril, 20h CET, France-Musique : Charles Gounod, Faust – Paris, Opéra Bastille, 2021 et toujours sur France.tv-replay 

►Samedi 3 avril, 19h40 CET, RAI3-radio : Richard Wagner, Parsifal – Toulouse, Théâtre du Capitole, 2020

►Samedi 3 avril, 20h15 CET, facebook-BadenBaden : Robert et Clara Schumann, Richard Strauss, Spanische Lieder und Lieder – D.Damrau et H.Deutsch – Festival de Baden-Baden, streaming direct 2021

►Samedi 3 avril, 21h CET, Culturebox.tv, France.tv-replay : « Enchantée » - Concert Marie Oppert – Paris, Opéra-Comique, 2021

►Dimanche 4 avril, 21h CET, PBZ-radio : « French Romantic Cantatas » - K.Deshayes – D.Stern – Opera Fuoco – CD Zig-Zag Territoires – PBZ -   

►Dimanche 4 avril, 13h et 21h CET, Primocanale.it : Pergolesi et Bernstein, « La Serva Padrona » et « Trouble in Tahiti » - Gênes, Teatro Carlo Felice, 2021 et aussi vendredi 30 avril, 21h CET, TCFwebTV

►A partir de dimanche 4 avril, WienerStaatsoper-live : Fidelio (2016 - 4 mars) – La Bohème (2018 - 5 mars) – Rigoletto (2016 - 6 mars) –

►Lundi 5 avril, 15h CET, Arteconcert : Wolfgang Amadeus Mozart, Die Zauberflöte – Dresde, Semperoper, 2021

►Mardi 6 avril, 20h CET, France-Musique : Franz Schubert, Lieder - Quatuor - Quintette – A.Shuen – Quatuor Diotima – Y.Dubost – M.Coppey – Paris, Auditorium de la Maison de la Radio, direct 2021

►Mardi 6 avril, 19h CET, Radio-Clàsica : Giuseppe Verdi, Otello – Barcelone, Gran Teatre del Liceu, 2021

►Mercredi 7 avril, Metaclassique-radio : « Atterrir » - Musique et écologie – Débat avec les sociologues Bruno Latour (« Où atterrir ? » Ed. La Découverte – 2017) et Antoine Hennion – Emission de David Christoffel, 2021

►Vendredi 9 avril, 19h CET, Operavision : Claude Debussy, Pelléas et Mélisande – Opéra de Lille, 2021

Une nouvelle production du Pelléas et Mélisande debussyste allume toujours en nous une tendresse passionnée ; parce que le texte de Maeterlinck, fait « d’allusions, d’impasses et d’hésitations creusées par le silence », parce que la partition « en miroir, comme un paysage dont les âmes seraient les reliefs et les accidents » (D.Jeanneteau et MC.Soma) fascinent profondément. A Lille, l’infinie nudité de la mise en scène de Daniel Jeanneteau aspire à détailler la lisibilité des relations « familiales, amoureuses, psychiques » entre les personnages, la circulation des sensibilités et des corps. Il est soutenu, ici, par des chanteurs-acteurs expressifs, d’intelligence sensitive et de musique ardente : Vannina Santoni (Mélisande), Julien Behr (Pelléas), Alexandre Duhamel (Golaud), Jean Teitgen (Arkel), Marie-Ange Todorovitch (Geneviève), Damien Pass (le médecin), Adrien Joubert (Yniold)… François-Xavier Roth les dirige, avec son orchestre Les Siècles sur instruments d’époque. Après avoir étudié et fait des choix dans les différentes versions existantes, l’actuel Directeur Musical de l’Atelier de Tourcoing donne le chef-d’œuvre en entier, remodelant couleurs et atmosphères crées par Debussy. 

►Vendredi 9 avril, 21h10 CET, France3.tv-NOA : Hervé, V’lan dans l’oeil – Opéra National de Bordeaux, 2021

►Du samedi 10 au dimanche 25 avril, facebook-AngersNantesOpéra, YT-AngersNantesOpéra : Albert Lortzing, La Répétition d’Opéra - Die Opernprobe - et  « Avril au Balcon » - Mini-festival numérique – Nantes, Théâtre Graslin, 2021

A calamiteux binz pandémique, joyeuses évasions numériques ; du 10 au 25 avril l’Angers-Nantes-Opéra met en ligne un mini-festival composite, en trois temps de fantaisie et d’humour. Ciné-concert-rock, à partir du 17 avril à 18h, Le Fantôme du Moulin-Rouge, film muet de René Clair, accompagné par la création musicale du groupe Living Ruins. « Les Fourberies de Figaro », à partir du 25 avril à 16h, ou le Barbiere rossinien adapté pour petits et grands par Eric Chevalier, et chanté par Marc Scoffoni, Figaro chatoyant et débridé. Mais, plus encore, en ouverture des réjouissances, à partir du 10 avril à 20h, la création française de La Répétition d’Opéra – Die Opernprobe, du trop méconnu Albert Lortzing (1851), un bijou d’opéra comique allemand, de scintillante exubérance, de concision parfaite et de précieuses qualités d’écriture mélodique comme instrumentale, inspiré par Mozart, Rossini et Weber. Avec son histoire féministe avant l’heure et sa double intrigue amoureuse, la partition de Lortzing, soudainement décédé le lendemain de la première, est dirigée par Antony Hermus, dans la mise en scène d’Eric Chevalier, avec Marie-Bénédicte Souquet (Hannchen), Jean-Vincent Blot (Comte), Sophie Belloir (Comtesse), Dima Bawad (Louise), Ugo Rabec (baron von Reinthal), Carlos Natale (Adolf), Marc Scoffoni (Johann), Grégory Boussaud et Nikolaj Bukavec. (Tous les détails ici)  

►Samedi 10 avril, 20h CET, RAI3-radio : GiuseppeVerdi, Ernani – Palerme, Teatro Massimo, 2021

►Samedi 10 avril, 20h CET, France-Musique : Paul Dukas, Ariane et Barbe-Bleue – Opéra de Lyon, 2021

►Samedi 10 avril, 20h CET, MassimoPalermoTV : Giuseppe Verdi, Requiem – Riccardo Muti – Palerme, Teatro Massimo, streaming direct 2021

►Dimanche 11 avril, 20h CET, YT-TeatroAllaScala : Récital Aleksandra Kurzak – Thomas Wabnic (violon) - Marek Ruszczyncki (piano) – Milan, Teatro alla Scala, 2021

►Dimanche 11 avril, 19h CET, OpernhausZurich-digital : Jacques Offenbach, Les Contes d’Hoffmann – Zurich, Opernhaus, streaming direct 2021

►Mardi 13 avril, 21h CET, Culturebox.tv, France.tv-replay  : Gioachino Rossini,  Il Barbiere di Siviglia – Opéra de Rouen, 2020

►Mardi 13 avril, 20h CET, France-Musique : Pergolèse, Mozart, Haydn, Concert F.Lavaliquette – A.Charvet – Concert de La Loge – Maîtrise de Radio-France – Paris, Auditorium de la Maison de la Radio, direct 2021

►Vendredi 16 avril, 20h55 CET, France5.tv, France.tv-replay : « Au spectacle chez soi » - « Fauteuils d’Orchestre » – Anne Sinclair – Paris, TCE, 2021  

Anne Sinclair fait souffler du neuf sur ses « Fauteuils d’Orchestre ». Bergère ou crapaud, à bascule, en cuir ou velours bien rembourré, réservez-lui un fauteuil ce 16 avril, face à ses jardins de musiciens, à la mer et aux vents de leurs musiques. Nous voyagerons avec elle en deux parties. Dans la première, de 70mn, elle reçoit des étoiles déjà géantes et d’autres encore à leur matin, pour nous faire découvrir leurs âmes musiciennes. Serons là la rayonnante Sonya Yoncheva, le lumineux Benjamin Bernheim, Félicien Brut bel ambassadeur de l’accordéon, la sémillante violoncelliste Astrig Siranossian, et le sensationnel contre-ténor Jakub Josef Orlinski. Max Dozolme, journaliste à France-Musique, y tiendra une nouvelle chronique. La seconde partie, d’une heure, est un concert-live, avec la Yoncheva dans un répertoire allant de Monteverdi à Verdi,  tous les invités, dont Félicien Brut dans les compositions de Gus Viseur, l’Orchestre Philharmonique de Radio-France sous la direction de Myung-Whun Chung et la Cappella Mediterranea sous la direction de Leonardo Garcia Alarcon. Le tout se passe au TCE.

►Vendredi 16 avril, 15h30 CET, OperaStreamingEmiliaRomagna : GiuseppeVerdi, Aroldo – Rimini,Teatro Galli, streaming direct 2021

►Samedi 17 avril, 19h CET, Operavision : Boris Blacher, Romeo und Julia – Duisbourg, Deutsche Oper am Rhein, 2021

Signalé comme « artiste dégénéré » par les nazis, et exclus en 1939 du Conservatoire de Dresde où il était professeur, Boris Blacher (1903-1975) a composé son Romeo und Julia (1943) en Autriche où il s’était exilé. Créée à Berlin (1948) comme « oratorio de chambre », puis à Salzbourg (1950) comme « opéra de chambre », cette œuvre épatante, d’à peine plus d’une heure, condense l’histoire immuable des amants de Vérone ; Blacher, auteur du livret, utilise exactement le texte de Shakespeare, en conservant le plus important : les haines claniques contre les rêves d’amour de Roméo et Juliette. Protéiforme, combinant avec flexibilité le lyrisme bouleversant des amoureux à un chanteur de cabaret berlinois et un chœur de tragédie grecque, la partition s’aventure de classique en jazz, de contemporain en music hall, de dissonances aisées en rythmes brillants…A Druisbourg, dans la très esthétique mise en scène de Manuel Schmitt et dirigés par Christoph Stöcker nous entendrons des chanteurs-acteurs qui vont droit au cœur : Lavinia Dames (Julia), Jussi Myllis (Romeo), Florian Simson (Chansonnier), Katarzyna Kuncio (Lady Capulet), Günes Gürle(Capulet), Andrès Sulbaràn (Tybalt), Beniamin Pop (Benvolio), Renée Morloc (Amme), pour ne citer qu’eux…(A lire : 2 comptes-rendus en 2015, et en 2019)

►Samedi 17 avril, 20h CET, RAI3-radio : Ruggero Leoncavallo, Zazà – Theater an der Wien, 2020 

►Samedi 17 avril, 19h30 CET, Ö1-radio : Richard Wagner, Parsifal – Vienne, Staatsoper, 2021

►Samedi 17 avril, 20h CET, France-Musique : Richard Strauss, Die Frau Ohne Schatten – Paris, TCE, 2020

►Samedi 17 avril, 20h45 CET, ViaVosges, Canal32, et 22h30 CET, ViaMoselle : Benjamin Britten, La Mort à Venise – Opéra National du Rhin, 2021   et aussi dimanche 18 avril, 20h45 CET, Alsace20

►Samedi 24 avril, 17h CET, Operavision : Gala Kolobov Novaya Opera Theatre – 30e anniversaire – Moscou, Kolobov Novaya Opera Theatre, streaming direct 2021

►Samedi 24 avril, 20h CET, France-Musique : Guillaume Connesson,  Les Bains Macabres – Compiègne, Théâtre Impérial, 2020

►Mercredi 28 avril, 18h CET, facebook-PBZ, YT-TeatroAllaScala : « Concert à la Française » - Membres de l’Académie de La Scala – Milan, Ridotto dei Palchi « ArturoToscanini » de La Scala, streaming direct 2021


Toujours en ligne

Pour les retransmissions en replay, voir les ondes lyriques mars 2021 et notre rubrique « Brèves ».


 

 

 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager