Vasalisa Berzhanskaya : « J'ai réalisé à quel point nous, artistes, sommes vulnérables »

Par Christophe Rizoud | sam 20 Novembre 2021 | Imprimer

Mezzo-soprano d'origine russe, membre du Youth Opera Program du Bolshoi de 2015 à 2017, Vasalisa Berzhanskaya faisait sensation dans Moïse et Pharaon à Pesaro l'été dernier. Depuis elle a chanté Rosina dans Il barbiere di Siviglia au Staatsoper de Vienne aux côtés de Juan-Diego Florez et Ildar Abdrazakov. Excusez du peu...


Comment avez-vous personnellement vécu la période de la pandémie ? Quelles conséquences sur votre travail ?

Les conséquences ont été évidemment considérables. Le plus désolant, c'est que plusieurs débuts très importants, que j'attendais vraiment avec impatience, n'ont pas eu lieu. Beaucoup de mes engagements ont été purement et simplement annulés. Beaucoup aussi, heureusement, ont été reportés. Grâce à mon agent, j'ai eu la chance de ne pas rester sans travail très longtemps. Dès septembre 2020, j'ai commencé à chanter en Russie, y compris durant les périodes de confinement. Dès octobre, j’ai pu participer en Italie à de nombreux projets, certains en ligne – une nouvelle expérience enrichissante dont l’enregistrement sera conservé plusieurs années.

Avez-vous tiré des enseignements particuliers de cette période, d'un point de vue personnel ou artistique ?

Après un certain nombre d’années sans un seul jour de repos ou presque, j’ai compris combien il était important de prendre du temps pour soi. Retourner sur scène après être restée à la maison plusieurs mois m’a procuré une émotion particulière. J'ai réalisé à quel point nous, artistes, sommes vulnérables et pouvons du jour au lendemain perdre ce qui représente le travail d’une vie entière.

Comment abordez-vous la période post-pandémique ? Quels sont vos projets et souhaits en tant qu'artiste ?

J'attends avec impatience la reprise des projets reportés. Et je me réjouis d’avoir reçu pendant cette période difficile de nouvelles propositions intéressantes. J'espère juste que les théâtres ne fermeront pas de nouveau. 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.